Pour un été sans danger, révisez la sécurité de votre piscine

C'est l'été ! Pour passer un été sans encombre, il est temps de réviser la sécurité de sa piscine. Bâche, alarme, abri, êtes-vous au point avec tous les dispositifs existants ? Petit récapitulatif à l'usage des propriétaires de piscine.

Pour un été sans danger, révisez la sécurité de votre piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; AP - Fotolia.com</span>

Pour un été sans danger, révisez la sécurité de votre piscine  © AP - Fotolia.com

Quelle est la législation en vigueur ?

Depuis 2006, la loi française impose aux propriétaires de piscine l'installation d'un dispositif de sécurité afin d'éviter les risques de noyade d'enfants. Les piscines concernées sont les bassins enterrés et semi-enterrés. Pour les détenteurs d'une piscine hors-sol, gonflable, démontable ou d'une piscine intérieure, sachez que vous n'êtes pas concernés par cette loi. Pour les autres, continuez la lecture !

Si vous décidez d'ignorer la loi et de ne pas installer un dispositif de sécurité, vous vous exposez à une amende allant jusqu'à 45 000€. Vous êtes prévenu !

Quels sont les équipements de sécurité prévus par la loi ?

Vous aurez le choix entre 4 types d'équipements de sécurité :

Une barrière de protection

Pour être en règle, vous devez opter pour une barrière conforme à la norme NF P90-306. Pour une sécurité optimale, la barrière de protection doit mesurer au minimum 1m22 et vous êtes tenu d'installer un système de verrouillage sur le portillon de votre barrière, afin d'éviter tout accès au bassin. Disposez la barrière tout autour du bassin à environ 1 mètre du bord pour faciliter la circulation.

Sachez qu'il existe trois types de barrière de protection : la barrière fixe, amovible et escamotable.

Une couverture de sécurité

La couverture, appelée aussi bâche, doit correspondre aux dimensions exactes de votre bassin pour ne laisser aucun espace de libre dans lequel un enfant de moins de 5 ans pourrait se glisser et se noyer. Elle doit également résister au poids d'une personne adulte (jusqu'à 100kg). Faites bien la différence entre une couverture de sécurité et une simple bâche souple qui n'empêche pas le risque de noyade ! La couverture prévue par la loi doit répondre à la norme NF P90-308.

Il existe des bâches munies d'un volet roulant, avec un filet ou avec des barres rigides.

Un abri

C'est le plus imposant des dispositifs de sécurité et celui pour lequel vous aurez le plus de choix ! Hauteur, matériau utilisé, forme, il existe des abris pour tous les goûts. L'abri de piscine doit être conforme à la norme NF P90-309 et doit pouvoir se fermer pour éviter qu'un enfant de moins de 5 ans ne pénètre dans le bassin sans surveillance (la fermeture doit, elle aussi, être sécurisée).

Une alarme

Une alarme de sécurité (norme NF P90-307) peut être infrarouge ou laser et prévenir le franchissement d'une ligne par une personne ou un animal. Elle peut aussi être immergée et se déclencher lorsqu'elle détecte des ondes dans l'eau. L'alarme la plus évoluée (et la plus chère) est l'infrarouge ou le laser qui ne souffre pas d'un temps de latence comme sa consoeur immergée.

Des règles de base pour un été dans la piscine en toute sécurité

Malgré tous ces dispositifs de sécurité, un accident est vite arrivé. La règle numéro un est de ne jamais laisser un enfant sans surveillance aux abords d'une piscine, même si le bassin est conforme aux règles de sécurité.

Ensuite, soyez au point avec les premiers gestes de secours, c'est toujours utile. Investissez également dans des bouées et autres brassards, c'est une sécurité supplémentaire ! De plus, apprenez à nager à vos enfants dès le plus jeune âge en l'inscrivant par exemple à des cours de bébé nageur pour le familiariser avec le milieu aquatique.

        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur pour un été sans danger, révisez la sécurité de votre piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Galeries photos