Le skimboard

Sport de glisse dérivé du surf, le skimboard se pratique au bord de l’eau grâce au phénomène d’hydroplanage. Il permet de glisser sur l’eau mais aussi de réaliser des figures et de surfer les vagues. Guide-piscine vous explique quelles sont les origines du skimboard, comment le pratiquer et quel est l’’équipement nécessaire pour débuter.

Le skimboard&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Le skimboard  DR

Les origines du skimboard

Le skimboard est né aux Etats-Unis et en Polynésie dans le courant des années 30. C’est seulement dans les années 60 qu’il apparaît en France sur la côte basque pour ensuite disparaître pendant plusieurs décennies. Dans les années 1980, c’est l’explosion du surf en France et le skimboard se glisse dans la brèche. On assiste au premier championnat de France de skimboard en 1988 (Biarritz) et c’est seulement en 1992 qu’il entre officiellement dans la famille des sports de glisse en intégrant la Fédération Française de surf.

Comment pratiquer le skimboard ?

L’appellation skimboard vient de l’anglais « to skim » qui signifie « écumer, écrémer, frôler » et « board » qui signifie « planche ». Pour le pratiquer, il suffit de monter sur une planche qui plane au ras de l’eau. Grâce au phénomène d’hydroplanage, une fine pellicule d’eau se crée entre la surface de la planche et le sable ce qui lui permet de glisser tel un savon sur du carrelage mouillé. Le skimboard se pratique au bord de l’eau contrairement au surf. En eau profonde, le phénomène d’hydroplanage disparaît et si la vitesse est insuffisante, il n’y a plus de flottabilité et la planche coule. Il existe deux types de pratique du skimboard : le flat et l’attaque du shore break. Le flat se pratique à marée basse. Le skimboarder lance sa planche sur la pellicule et se laisse glisser dessus. Avec l’attaque du shore break, le but est de surfer sur les vagues proches du rivage. Cette technique permet de faire des figures.

L’équipement nécessaire

Le skimboard n’est pas une activité très onéreuse lorsque vous êtes encore un débutant. Au début, une simple planche en contreplaqué suffit pour la technique du flat. Comptez entre 20 et 50 euros la planche. En revanche, les skimboarders confirmés utilisent une planche en matériaux composites pour pouvoir prendre des vagues et réaliser des figures. Comptez environ 150 euros pour une planche en résine ou entre 250 et 350 euros pour une planche en fibre de verre. La combinaison en néoprène n’est pas forcément nécessaire si vous restez au bord de l’eau. En revanche, si vous souhaitez réaliser des figures, il est préférable de vous équiper.

        

Les avis et commentaires
sur le skimboard