L’équipement essentiel pour la nage en eau libre

Nager en eau libre est assez différent de la pratique de la natation en piscine. Nouvelles sensations, nouveaux repères, nouveaux objectifs, il est donc important de s’adapter à ce nouveau milieu. Guide-piscine vous explique en quelques mots en quoi consiste la nage en eau libre, quel est le matériel nécessaire en entraînement et en compétition et comment bien vous protéger des agressions extérieures.

L’équipement essentiel pour la nage en eau libre&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia_83860821_XS</span>

L’équipement essentiel pour la nage en eau libre  © Fotolia_83860821_XS

Qu’est-ce que la nage en eau libre ?

La nage en eau libre est le pendant de la natation mais en milieu naturel. Elle se pratique généralement en mer, en lac ou en rivière et parfois dans un canal ou un étang. Contrairement à la natation en piscine, la nage en eau libre se pratique en compétition sur des longues distances allant de 1 km à plusieurs kilomètres. On distingue deux types de nage en eau libre : la natation en eau libre avec des distances de moins de 10 km et la natation de marathon avec un parcours de 10 km. La nage en eau libre est devenue une discipline olympique depuis 2005 et se base sur une résistance au froid. Il est bien évident que le temps parcouru est aussi très important mais les chronos n’ont rien à voir avec ceux réalisés en piscine.

Entraînement ou compétition ?

Pour nager en eau libre, il est important de bien s’équiper. Le matériel nécessaire ne varie pas beaucoup de celui utilisé pour la natation en piscine. L’équipement classique comprend un maillot de bain, un bonnet et des lunettes. Lors de l’entraînement, il est possible de nager avec des palmes et avec une combinaison en néoprène utilisée en triathlon. Celle-ci vous maintiendra au chaud et vous aidera à mieux flotter. Il est tout de même important de s’entraîner aussi sans combinaison car celle-ci est interdite en compétition. En effet, selon le règlement de la FINA (Fédération Internationale de Natation), toute combinaison aidant à la flottabilité ou faisant office de barrière thermique est interdite. En revanche, les combinaisons de natation sont autorisées car elles sont beaucoup plus fines et n’aident pas le nageur à mieux flotter ni à se réchauffer.

Bien se protéger

Lorsque vous nagez en milieu naturel, vous nagez dans un milieu plus « hostile » pour votre organisme. Pensez à appliquer une protection solaire pour éviter de brûler sous les rayons du soleil et surtout si vous nagez en mer. Il est aussi recommandé d’appliquer de la graisse à traire sur votre corps afin de vous protéger un peu du froid et du sel qui irrite votre peau après avoir passé un long moment dans l’eau. La graisse permet aussi de protéger votre peau contre les frottements de la combinaison de natation si vous choisissez d’en porter une.

        

Tout sur Equipement nage eau libre

Les avis et commentaires
sur l’équipement essentiel pour la nage en eau libre