Se baigner dans un fleuve ou une rivière

Pour se baigner, il n’y a pas que la piscine et la mer ! Les fleuves et rivières sont aussi une option à envisager pour se rafraîchir en été. Attention cependant à bien choisir l’endroit car de nombreux cours d’eau sont interdits à la baignade. Prenez également connaissance des risques que vous encourez en vous baignant en milieu naturel et quelles sont les précautions à prendre.

Se baigner dans un fleuve ou une rivière&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Se baigner dans un fleuve ou une rivière  © Fotolia

Comment choisir l’endroit ?

Se baigner en milieu naturel (autre que la mer) n’est pas comme se baigner en piscine. Il est important de bien se renseigner sur l’endroit pour savoir si la baignade est interdite. Sachez que certains fleuves en France sont interdits à la baignade car ils sont jugés trop dangereux. C’est le cas de la Loire par exemple où les courants y sont très forts et les risques de noyade trop élevés. Certaines rivières comme la Dordogne sont réputées par la pratique du canoë-kayak ou autre sport nautique. Renseignez-vous auprès de l’office du tourisme ou auprès des autorités. De nombreux cours d’eau en France ont aménagés des zones surveillées pour la baignade des touristes en été.

Les risques en milieu naturel

Si en piscine, l’eau est traitée avec du chlore, ce n’est pas le cas en milieu naturel. Dans les fleuves ou les rivières, les risques de pollution sont élevés. La contamination peut venir de la prolifération d’algues, du rejet d’eaux usées, de la présence de déchets toxiques ou de bactéries éventuelles. Cette pollution peut provoquer des problèmes de peau ainsi qu’aux yeux, aux oreilles et à la gorge. Si vous envisagez de nager souvent en milieu naturel, il est recommandé de vous faire vacciner contre la leptospirose. Cette maladie d’origine bactérienne, appelée aussi maladie du rat, se transmet via les urines et les cadavres de petits mammifères et peut être très grave. Sachez également qu’en fleuve ou en rivière, la baignade est rarement surveillée voire pas du tout pendant la basse et la moyenne saison. Les risques de noyade y sont pourtant plus importants qu’en piscine à cause des courants et de la montée brutale des eaux.

Les précautions à prendre

Si vous décidez de vous baigner en fleuve ou en rivière, préférez les zones surveillées et les bases nautiques pour diminuer les risques de noyade. Prévenez toujours un proche si vous allez vous baigner seul. Le mieux étant tout de même de vous faire accompagner. Pour limiter les risques d’infection, évitez de mettre la tête sous l’eau et faites votre maximum pour éviter de boire la tasse. Les risques d’infection sont beaucoup plus élevés lorsque vous ingérez de l’eau. N’hésitez pas à demander si l’eau est propre à la baignade auprès des autorités.

        

Tout sur Se baigner en milieu naturel

Les avis et commentaires
sur se baigner dans un fleuve ou une rivière