La préparation hors de l’eau pour la natation synchronisée

La natation synchronisée est une discipline très exigeante qui demande aux nageuses une grande endurance et une excellente forme physique. Entre la réalisation des figures, la coordination entre chaque nageuse et l’apnée, il est important de bien se préparer pour le jour de la compétition. En plus de l’entraînement dans l’eau, les nageuses doivent aussi passer par une préparation hors de l’eau.

La préparation hors de l’eau pour la natation synchronisée&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia_83685517_XS</span>

La préparation hors de l’eau pour la natation synchronisée  © Fotolia_83685517_XS

L’échauffement

Comme pour toutes les activités aquatiques, il est primordial de s’échauffer avant de se jeter à l’eau. Si l’échauffement dans l’eau est incontournable, il est aussi recommandé de s’échauffer sur le bord du bassin. On parle alors d’échauffement à sec. En natation synchronisée, il est recommandé de bien solliciter tous les muscles du corps car il s’agit d’une discipline complète et très physique. N’hésitez pas à faire des exercices de gainage au niveau des abdominaux et du dos. Faites aussi des exercices pour travailler votre souplesse, votre vélocité et votre endurance. Certaines sautent à la corde et d’autres utilisent des haltères.

La préparation physique

Avant de vous jeter à l’eau, pensez à faire plusieurs séries d’abdominaux en faisant une pause entre chaque. Comptez environ 150 abdominaux avant d’entrer dans l’eau. De nombreuses nageuses de natation synchronisée pratiquent la gymnastique une ou deux heures par semaine en plus de la natation synchronisée pour travailler leur souplesse et la grâce de leurs mouvements. La natation synchronisée demande une grande élégance dans la réalisation des mouvements et des figures et pratiquer la danse est un plus pour les nageuses.

La répétition

Avant de commencer l’entraînement dans l’eau, les nageuses répètent le ballet hors de l’eau de façon à bien retenir les mouvements et à travailler la synchronisation entre chaque nageuse. La répétition se fait d’abord à sec en comptant les mouvements puis se fait à nouveau mais cette fois en musique. La répétition du ballet avant chaque séance est primordiale pour le maîtriser parfaitement pour le jour de la compétition. La réalisation des figures hors de l’eau est aussi un excellent moyen pour détecter les éventuels défauts.

Les étirements

Les étirements après l’entraînement font partie intégrante de la préparation physique. Ils favorisent la récupération musculaire, préparent le corps à l’entraînement suivant et préviennent l’apparition des courbatures et des crampes musculaires.

Guide-Piscine vous propose également de découvrir quel est l’équipement nécessaire à une nageuse de natation synchronisée.

        

Les avis et commentaires
sur la préparation hors de l’eau pour la natation synchronisée