La combinaison de plongée

La plongée est un sport à risques que l’on ne pratique pas à la légère. Elle nécessite en effet un équipement parfaitement adapté à l’usage et à l’environnement.

La combinaison de plongée&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; philippe Devanne - Fotolia.com</span>

La combinaison de plongée  © philippe Devanne - Fotolia.com

La combinaison de plongée ne sera donc pas la même selon que vous plongiez en eau profonde, en piscine, en eau froide ou en mer chaude. Guide-Piscine vous aide à choisir votre combinaison de plongée en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire.

Chaleur rime avec ajustement

Comme pour les pull-overs, on aurait tendance à croire que la chaleur d’une combinaison est uniquement liée à son épaisseur. C’est en partie vrai, mais l’isolation thermique est également due à la matière : le néoprène. Aujourd’hui, la plupart des combinaisons de plongée sont conçues en néoprène.

Ce qui différencie principalement une combinaison d’une autre, c’est son étanchéité. Et pour qu’une combinaison soit étanche, elle doit être parfaitement ajustée à votre corps.

Confort et protection thermique avant tout

Les plongeurs le savent, le reste de l’équipement est déjà assez lourd et contraignant pour s’encombrer en plus d’une combinaison qui entrave la liberté de mouvements. Quitte à investir, pensez à vérifier les critères suivants :

- L’épaisseur. Elle est en général indiquée sur l'étiquette de la combinaison lors de l’achat. Pour une eau entre 10 et 18°C, une épaisseur de 7 mm est conseillée. A partir de 18 degrés et au-delà, 5 mm sont suffisants.

- Le type de combinaison. Pour une eau froide, une combinaison mono-pièce associée à une veste de plongée sont conseillées, pour bénéficier des deux épaisseurs de néoprène au niveau du buste et de la tête. Pour éviter les entrées d’eau, vous pouvez également vous équiper de manchons ou double-manchons. En eau plus chaude, une veste couplée à une salopette ou une combinaison mono-pièce simple peuvent faire l’affaire. En piscine, une combinaison courte est suffisante.

- La découpe. Une règle d’or : moins il y a de coutures, moins elles vous dérangeront ! Mesdames, prenez garde à choisir une combinaison pour femmes, avec préformage de la poitrine et des hanches.

- La facilité d’habillage. La combinaison de plongée peut être un véritable calvaire à enfiler et à retirer, surtout pour les débutants. Tournez-vous de préférence vers les combinaisons à empiècements extensibles aux extrémités.

Le prix d’une combinaison de plongée

La combinaison de plongée est un investissement. En effet, puisqu’elle se doit d’être ajustée, elle peut difficilement être achetée d’occasion. De plus, le néoprène est une matière au coût relativement élevé. Ainsi, plus l’eau est froide, plus la combinaison adéquate sera chère, car elle nécessite davantage de matière. Comptez au minimum 60 euros pour une salopette, 60 euros pour une veste et 90 euros pour une combinaison mono-pièce.

        

Les avis et commentaires
sur la combinaison de plongée