La sécurité en apnée

L’apnée peut se révéler être un sport dangereux si elle n’est pas maîtrisée et si le plongeur est imprudent. Entre la noyade et le barotraumatisme en passant par la syncope, il est possible que les répercussions sur l’organisme soient très graves. Découvrez quels sont les principes de base pour pratiquer l’apnée en toute sécurité et apprenez à détecter les premiers signes avant-coureurs de la syncope.

La sécurité en apnée&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia_29475399_XS</span>

La sécurité en apnée  © Fotolia_29475399_XS

Les principes de base

  • Ne jamais pratiquer seul : l’apnée sportive se pratique en binôme. Pendant que le premier s’immerge, l’autre reste en surface pour s’assurer que tout se passe et intervenir en cas de problème. Il en est de même en apnée dynamique. Pendant que le premier nage, l’autre le suit et reste attentif au moindre souci.
  • Ecouter son corps : il est important de ne pas chercher à battre de record. Si le record mondial en apnée statique est de plus de 11 minutes, ne cherchez surtout pas à l’égaler. Ecoutez votre corps, progressez lentement et remontez à la surface dès que vous ressentez la moindre gêne ou le moindre mal-être.
  • Etre reposé : ne plongez pas si vous êtes fatigué ou si vous n’êtes pas en forme.
  • Ne pas faire d’hyperventilation avant de s’immerger.
  • Garder son air dans les poumons : n’expirez pas sous l’eau car vous ne tiendrez longtemps en apnée et sachez que le lâcher de bulles est un signal d’alarme pour indiquer à son binôme que quelque chose ne va pas.
  • Remonter à la surface en cas de douleur au niveau des oreilles pour éviter tout risque de barotraumatisme.

La syncope

La syncope est un des risques majeurs en apnée. La syncope est une perte de connaissance avec un ralentissement de la fréquence cardiaque et des mouvements respiratoires. Les conséquences peuvent être graves : mort par noyade ou inhalation d’eau avec risque d’œdème pulmonaire. Il est important d’être attentif au moindre signe afin de détecter tout début de syncope. Les symptômes de la syncope sont caractéristiques : fourmillements dans les jambes, étourdissements, lourdeur et chaleur dans les cuisses, bien-être et aisance inhabituelle, picotements dans l’extrémité des membres, vertiges et troubles visuels. En cas de problème, lâchez des bulles par votre bouche afin d’alerter votre binôme.

 

A lire également :
- Apnée en piscine : comment augmenter ses capacités respiratoires
- Les techniques d'apnée !

        

Les avis et commentaires
sur la sécurité en apnée