Techniques d’apnée

Faire de l’apnée consiste à retenir son souffle le plus longtemps possible. L’apnée se pratique sous l’eau à différentes profondeurs (notamment dans le cadre de la plongée ou de la chasse sous-marine). L’objectif est d’économiser l’oxygène contenu dans les poumons pour tenir sans respirer pendant plusieurs minutes. C’est un exercice difficile.

Techniques d'apnée&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; ElinaManninen - Thinkstock</span>

Techniques d'apnée  © ElinaManninen - Thinkstock

Les techniques d’apnée

Pour couper sa respiration sous l’eau et tenir en apnée, il faut limiter au maximum toute activité musculaire, se détendre et faire preuve d’une grande concentration. C’est à force d’entrainement que l’on améliore ses performances.

Les techniques d’apnée qui vous permettront d’augmenter vos capacités dépendent du type d’apnée effectuée (statique, dynamique, en profondeur, etc.). Voici quelques exemples :

  • Le canard : C’est une façon de plonger dans l’eau sans faire d’effort inutile. En position horizontale la tête sous l’eau, vous faites un angle droit avec vos jambes (le buste « plonge » vers le bas), puis vous tendez le corps et descendez ainsi sous l’eau, le corps bien droit.
  • Le palmage : Il représente le battement régulier des jambes avec les palmes. On peut faire un palmage vertical ou en surface, par exemple. Des mouvements amples et lents sont recommandés pour l’apnée.
  • Les manœuvres d’équilibrage (ou compensation) : Si vous faites de la plongée en apnée, la pression entre votre oreille externe et moyenne se déséquilibre. Vous pouvez avoir recours à des techniques d’équilibrage : manœuvre de Valsalva, de Frenzel ou de Toynbee, par exemple. La manœuvre de Toynbee consiste à effectuer un mouvement de déglutition, le nez bouché et la mâchoire fermée.
  • La carpe : Il s’agit d’emmagasiner de l’air dans ses poumons en faisant un mouvement de bouche semblable à celui du poisson (la carpe). C’est une technique difficile à maîtriser, réservée aux apnéistes de très bon niveau.

Quelques conseils pour l’apnée

  • Faites des étirements avant d’aller dans l’eau, pour assouplir votre cage thoracique et relâcher vos muscles.
  • Respirez profondément et lentement par la bouche avant de plonger.
  • Si vous plongez en eau froide, optez pour une combinaison intégrale : votre corps restera à la bonne température et ne dépensera pas d’énergie pour se réchauffer.

Utilisez un pince nez pour ne pas avoir à vous boucher le nez.

        

Les avis et commentaires
sur techniques d’apnée