Le paratriathlon

Pratiqué dans plus de 37 pays, le paratriathlon est une variante du triathlon. Il propose différentes distances, différents modalités et peut se pratiquer tout aussi bien en individuel ou en relais. Guide-piscine vous explique ce qu’est le paratriathlon et quelles sont les différentes catégories qui permettent de classifier les athlètes.

Le paratriathlon&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; awfoto - Fotolia</span>

Le paratriathlon  © awfoto - Fotolia

Qu’est-ce que le paratriathlon ?

Le paratriathlon est une variante du triathlon pour les athlètes ayant un handicap physique. Les épreuves sont les mêmes qu’en triathlon mais les équipements sont différents selon le handicap. La discipline est régie par la Fédération Internationale de Triathlon et est acceptée par le Comité International Paralympique à partir des Jeux Paralympiques de 2016 qui ont lieu à Rio de Janeiro. Des championnats du monde sont organisés depuis 1995. Les épreuves mondiales de paratriathlon se composent de 750 m de natation, de 20 km de vélo et de 5 km à pied. Lors d’une épreuve de paratriathlon, l’assistance médicale est renforcée et le médecin se réserve le droit d’interdire l’inscription d’un athlète s’il juge qu’il existe un risque.

Les différentes catégories en paratriathlon

Dans le cadre du paratriathlon, les déficiences physiques sont très variées. Chaque sportif est donc classifié avant le début de chaque compétition de façon à déterminer la catégorie dans laquelle il va concourir. Si le handicap des sportifs est évolutif, leur classification l’est également. Depuis 2014, il existe cinq catégories qui diffèrent selon la nature des déficiences physiques :

Catégorie Déficience physique Equipement nécessaire 
 PT-1 Athlètes en fauteuil roulant, paraplégiques, tétraplégiques et autres déficiences qui empêchent l’utilisation d’une jambe pédalant à vélo Vélo à main pour la partie cyclisme et fauteuil roulant pour la partie course à pied
 PT-2 Athlètes amputés de la jambe au dessus du genou Vélo classique pour la partie cyclisme et béquilles et prothèse pour la course à pied 
 PT-3 Athlètes souffrant de sclérose en plaque, de dystrophie musculaire, de paralysie cérébrale, amputés des deux jambes ou paralysie de plusieurs membres Vélo classique ou tricycle pour la partie cyclisme et attelles ou prothèse pour la course à pied
 PT-4 Athlètes au bras déficients y compris la paralysie, amputés des deux bras Vélo classique et prothèses pour la partie cyclisme et course à pied
 PT-5 Athlètes déficients visuels, avec une acuité visuelle de moins de 6/60 ou un champ de moins de 40° avec correction. Participation avec un guide du même sexe et un vélo tandem pour la partie cyclisme
        

Tout sur Paratriathlon

Les avis et commentaires
sur le paratriathlon