Les équipements nécessaires pour le paratriathlon

Variante du triathlon, le paratriathlon diffère dans son organisation mais aussi dans les équipements nécessaires aux athlètes. Si certains sont indispensables dans les deux variantes de la discipline, d’autres sont spécifiques au paratriathlon. Guide-piscine vous explique quels sont les accessoires nécessaires pour participer à une compétition de paratriathlon.

Les équipements nécessaires pour le paratriathlon&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; fovivafoto - Fotolia.com</span>

Les équipements nécessaires pour le paratriathlon  © fovivafoto - Fotolia.com

L’équipement de base

Comme pour le triathlon classique, le paratriathlon demande aux athlètes d’être équipés d’accessoires indispensables pour les trois disciplines. En natation, vous devrez vous munir de bonnes lunettes de natation, d’un maillot de bain et d’une combinaison en néoprène si la température de l’eau est inférieure à 16°C. Le bonnet de bain est fourni par l’organisateur du triathlon sur lequel est noté votre numéro de participant. Il est tout de même préférable d’apporter votre propre bonnet de bain pour le glisser en dessous. Les bonnets fournis sont en général en plastique fin pas très agréable au toucher et peu solide. Pour la partie vélo, un casque est obligatoire. On ne vous laissera pas sortir du parc à vélo si vous ne portez pas de casque et si vous n’avez pas attaché la jugulaire. Prévoyez également un tee-shirt et des chaussures. Dans certaines compétitions de triathlon, les organisateurs fournissent également aux athlètes un bracelet à puce à fixer à leur poignet ou à leur cheville de façon à connaître leur chrono exact. Grâce à cette puce, le triathlète peut savoir en combien il y a parcouru chaque discipline, quelle est sa position à sa sortie de l’eau et après le vélo et connaître sa vitesse moyenne.

Les équipements spéciaux

Selon son handicap, l’athlète devra s’équiper d’un matériel adapté pour pouvoir participer au triathlon. Pour la partie vélo, les athlètes déficients visuels devront s’équiper d’un tandem. Un guide du même sexe se placera à l’avant du vélo et le triathlète se placera à l’arrière. Les athlètes en fauteuil roulant devront s’équiper, quant à eux, d’un vélo à main, appelé aussi handbike. Il s’agit d’un vélo à 3 roues qui est tracté par la roue avant grâce à un système utilisant l’énergie des bras. Pour la partie course à pied, les athlètes ne pouvant faire usage de leurs jambes devront utiliser un fauteuil roulant. Face à ces équipements spéciaux, les organisateurs doivent prévoir également des infrastructures différentes comme un parc à vélo plus spacieux par exemple et prévoir également plus de personnel encadrant. Des médecins sont aussi sur place pour autoriser ou non les athlètes à participer à la compétition. S’il existe un risque, le médecin peut refuser un triathlète le jour de l’épreuve.

        

Les avis et commentaires
sur les équipements nécessaires pour le paratriathlon