Une combinaison de nage pour la pratique du triathlon

Le triathlon est un sport qui combine la natation, le cyclisme et la course à pied. La partie natation se fait en eau libre, c’est-à-dire en milieu naturel et exige parfois le port d’une combinaison. A ne pas confondre avec la combinaison utilisée en natation, la combinaison de triathlon est spécialement conçue les températures basses et pour se retirer rapidement. Découvrez quelles sont ses particularités et comment la choisir.

Une combinaison de nage pour la pratique du triathlon&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Une combinaison de nage pour la pratique du triathlon  © Fotolia

Pourquoi porter une combinaison pour le triathlon ?

Le port de la combinaison pendant un triathlon est recommandé voire obligatoire ou interdit selon les cas. La combinaison de triathlon est idéale car elle protège du froid, limite la dépense énergétique pour lutter contre les pertes thermiques et améliore la flottabilité du nageur. Elle est obligatoire si la température de l’eau est inférieure à 16°C et interdite si elle dépasse les 24 °C. Entre les deux, le triathlète a la liberté de choisir s’il porte ou non une combinaison.

Combinaison de triathlon : ses particularités

La combinaison de triathlon est fabriquée en néoprène pour une meilleure flottabilité et une meilleure glisse. L’épaisseur du néoprène est spécialement étudié pour que la combinaison soit plus souple et puisse favoriser les mouvements au niveau des bras et du cou. Des empiècements sont placés au niveau des épaules et un système d’ouverture facile permet de ne pas perdre trop de temps au moment de la transition entre la natation et le vélo. Le but étant d’ouvrir facilement sa combinaison et de la retirer comme s’il s’agissait d’une « peau de lapin ». Il existe des combinaisons à manches longues ou sans manches pour les eaux plus chaudes et pour plus d’aisance au niveau des bras. Pour une combinaison, comptez entre 150 et 600 euros selon le modèle choisi.

Comment choisir une combinaison de triathlon ?

Avant d’acheter votre combinaison de triathlon, prenez quelques instants pour réfléchir car il s’agit d’un petit investissement. Evitez d’acheter une combinaison sans l’avoir essayée au préalable à moins de connaître la marque et le modèle. Choisissez un modèle ajusté afin de limiter l’entrée et la circulation d’eau dans la combinaison. Elle ne doit pas être trop serrée au niveau des bras, des aisselles, du cou et des genoux pour ne pas gêner les mouvements. Au moment de l’essayer, simuler quelques mouvements de crawl. Pour les débutants, il est préférable de choisir un néoprène plus épais au niveau des jambes et du ventre pour une meilleure flottabilité. Faites bien attention au moment de l’enfiler de ne pas la déchirer avec vos ongles. La combinaison de triathlon a la réputation d’être très fragile et de mal vieillir si vous n’en prenez pas soin correctement !

        

Les avis et commentaires
sur une combinaison de nage pour la pratique du triathlon