Les différents types d’algues dans une piscine

Mis à jour le 5 juillet 2016

Il existe plusieurs milliers d’espèces d’algues. Heureusement, il est facile de les éliminer… avec le traitement adapté. Mais pour le trouver, il faut avant tout pouvoir identifier le type d’algue qui prolifère dans votre piscine. Retour ici sur les différents types d’algues dans une piscine, et les astuces pour les identifier.

Les différents types d’algues dans une piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Les différents types d’algues dans une piscine  © Fotolia

Comment identifier les différents types d’algues ?

Toutes les algues dans les piscines privées font partie de la même famille : les algues diatomées. Il s’agit d’une algue mono-cellulaire qui se multiplie par division directe. Autrement dit, elle se multiplie rapidement. Les algues diatomées apprécient l’humidité, la chaleur et la lumière. Soit tous les éléments que l’on retrouve dans une piscine. Une prolifération importante de ces algues entraîne une coloration de l’eau, des parois et du fond de la piscine.

Même si elles proviennent toutes de la grande famille des diatomées, il existe des milliers d’espèces d’algues. Pour distinguer à quel type d’algue vous avez affaire, vous devez vérifier deux choses :

• Sa couleur (vert, noir, jaune, etc.)
• Son aspect (gluant, visqueux, ou se détachant facilement des parois de la piscine)
C’est de cette façon qu’on les distingue, et les reconnaît.

Quels sont-ils ?

Couleur, aspect… voici les différents types d’algues que vous pourrez trouver (malheureusement) dans votre piscine.

Les algues vertes : l’eau est uniformément verte, et présente ou non des taches sur les parois et sur le fond du bassin, ou sur les accessoires de piscine.
Aspect : elles sont d’aspect gluant, visqueux. Le fond et les parois de la piscine sont alors glissants. Les algues vertes peuvent aussi se présenter en suspension dans l’eau du bassin.

Les algues noires : l’eau de la piscine n’est pas forcément colorée mais les algues forment des taches noires sur les parois et sur le fond du bassin.

Aspect : les algues noires ont un aspect gluant. Elles se forment généralement en arborescence. Elles peuvent aussi se présenter sur les jointures du carrelage de piscine.

Les algues jaune moutarde : ces algues se développent essentiellement dans les zones d’ombre de la piscine. Elles se présentent sous forme de colonies jaunâtres sur les parois et sur le fond du bassin.

Aspect : contrairement aux précédentes, celles-ci se détachent facilement des parois.

Les algues blanches : elles se développent également dans les zones d’ombre de la piscine. Elles se présentent sous forme de masses d’algues blanchâtres.

Aspect : elles ont un aspect un peu mousseux voire cotonneux, et se détachent facilement des parois.

Les algues rouges / rose : il s’agit là de colonies rouges ou rose vif d’algues qui se développent sur les parties en plastique de la piscine. Vous les trouverez en priorité sur le skimmer, le liner, etc.

        

Les avis et commentaires
sur les différents types d’algues dans une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos