10 erreurs à éviter pour l’hivernage d’une piscine

Mis à jour le 9 novembre 2016

L’hivernage de la piscine est une étape indispensable pour éviter les gelées d’hiver, et la retrouver en parfait état au printemps. Retour ici sur les 10 erreurs à éviter pour l’hivernage de votre piscine.

10 erreurs à éviter pour l’hivernage d’une piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

10 erreurs à éviter pour l’hivernage d’une piscine  DR

1. Oublier de procéder à l’hivernage

L’hivernage d’une piscine, hors sol ou enterrée, est indispensable. Il permet de conserver la qualité de l’eau, et de protéger la structure et les équipements (parois, liners, skimmers, etc.) des gelées. Toutes les piscines d’extérieur, démontables, doivent être hivernées. Il existe deux types d’hivernage : un hivernage actif et un hivernage passif.

2. Hiverner trop tôt

Vous devez procéder à l’hivernage de la piscine lorsque la température de l’eau est comprise, de manière constante, entre +12°C et +15°C (voire sous les +12°C). Au-dessus de +15°C, il y a un risque que l’eau tourne : c’est le seuil à partir duquel les algues et les bactéries prolifèrent.

3. Hiverner trop tard

Pour éviter les gelées, il est conseillé de ne pas trop attendre avant la mise en hivernage. Dès que l’eau de la piscine est à +12°C de façon constante, vous devez procéder à l’hivernage.

4. Hiverner une piscine sale

C’est une erreur dans le sens où vous devrez obligatoirement procéder à son nettoyage à sa remise en route au printemps. Il est plus judicieux de bien la nettoyer avant hivernage pour retrouver une bonne qualité d’eau à la remise en route. Il faut nettoyer le fond, les parois, la ligne d’eau, les skimmers, le préfiltre et le filtre.

5. Vider entièrement le bassin

Vider entièrement l’eau de la piscine est une erreur : le poids de l’eau - plusieurs tonnes dans le cas d’une piscine enterrée de grande taille – permet d’opposer une résistance à la pression du sol sur la structure de la piscine. Sans cette eau, le bassin peut se fissurer voire se déformer.
De plus, en cas de vidange totale du bassin, la garantie décennale devient caduque.

6. Oublier les dispositifs anti gel

Si vous habitez dans une région froide, il est fortement recommandé de mettre en place des dispositifs anti gels tels que des flotteurs, des bouchons d’hivernage ou encore un coffret anti gel.

7. Laisser la bâche à bulles sur la piscine pendant l’hiver

La bâche à bulles est une couverture d’été : elle n’est pas conçue pour affronter l’hiver. Il existe pour cette saison des couvertures spéciales telles que les bâches d’hivernage ou les volets roulants.

8. Ne pas vider les circuits de filtration (pour un hivernage passif)

Pour les piscines équipées d’un filtre et d’une pompe indépendants (dans un local technique), l’hivernage passif nécessite de vidanger entièrement le système de filtration (pompe, filtres, canalisations). Si vous ne vidangez pas, les canalisations risquent de geler.

9. Ne pas descendre le niveau d’eau

De la même façon, si vous avez vidangé les canalisations du système de filtration, vous devez également faire descendre le niveau de l’eau sous les buses de refoulement (pour ne pas qu’elles se remplissent à nouveau, après vidange).

10. Attendre avant la remise en route

Si vous attendez trop longtemps avant de remettre en route votre piscine, vous risquez de voir l’eau tourner. Tout comme l’hivernage, la remise en route doit être faite aux alentours d’une température d’eau comprise entre +12°C et +15°C.

 Découvrez également les 10 étapes à suivre pour mettre votre piscine en hivernage.

        

Les avis et commentaires
sur 10 erreurs à éviter pour l’hivernage d’une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos