Consommation énergétique d’une piscine en hiver

La consommation énergétique d’une piscine en hiver dépend avant tout du matériel utilisé et de leur temps d’utilisation. Il est donc ici nécessaire de prendre en compte chaque paramètre afin de ne pas écoper d'une facture énergétique trop salée. Nos conseils dans cet article.

L'hivernage de la piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; S. Pradier - Fotolia.com</span>

L'hivernage de la piscine  © S. Pradier - Fotolia.com

Le matériel, premier responsable de la consommation énergétique d'une piscine

Quel matériel joue sur la consommation énergétique d'une piscine ?

1. La pompe, source la plus énergivore. Celle-ci est toujours reliée au système de filtration, installée à bonne hauteur afin d'éviter les problèmes de pression.

2. Le chauffage (pompe à chaleur, solution solaire, électrique ou échangeur thermique). Seule une bâche thermique ou un système solaire autonome vous dispenseront de frais énergétiques.

3. Le régulateur de Ph, qui assure le contrôle du Ph de l’eau de la piscine.

4. Le Redox (régulateur d’oxydant) pour le contrôle de l’oxydation par rapport à la concentration de désinfectant dans l’eau.

5. L’électrolyseur (uniquement en cas de traitement au sel) qui assure la purification de l’eau.

6. Le BIO UV, appareil de purification de l'eau par ultra-violet.

7. Le circuit hydraulique. Les choix de longueur des tuyaux (rigides de préférence), de diamètre, de coudes... sont autant de facteurs de réduction de consommation énergétique.

Estimer la consommation énergétique d’une piscine en hiver

Matériel mis à part, la consommation énergétique d'une piscine dépendra de son volume d’eau, de son exposition (le plein sud sans arbres étant à privilégier) et de vos options d'agréments. En effet, ces options (éclairage, bâche ou abris automatique...) auront obligatoirement une répercussion sur la consommation énergétique annuelle de votre piscine.

Estimer la consommation énergétique de votre piscine en hiver vous permettra de mieux en gérer les dépenses. Les aspects écologiques et économiques pouvant faire l'objet de préoccupations quotidiennes.

Le calcul :

Puissance de l’appareil (Kw) X Durée d’utilisation de l’appareil (Heures) = Consommation annuelle (Kwh)

Il ne vous reste plus qu’à calculer la consommation annuelle de votre piscine en fonction du tarif en vigueur.
Consommation actuelle (Kwh) X Prix du Kwh = Coût annuel (€) / an

Exemple : pompe de filtration standard 0,75 Kw, utilisée en moyenne pendant 350 h/mois pendant 6 mois.
Soit, 0.75 x 350 x 6 = 1575 Kwh
Soit, 1575 x 0.15€/Kwh = 236€ /an.

En savoir plus sur : l'électricité nécessaire au fonctionnement d'une piscine.

        

Les avis et commentaires
sur consommation énergétique d’une piscine en hiver

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos