L'hivernage d'une piscine auto-portée

Naturelles, coque, enterrées ou semi-enterrées, toutes les piscines en extérieur, même avec un abri, doivent être hivernées, et la piscine auto-portée n'échappe pas à la règle. Présentation des méthodes d'hivernage d'une piscine auto-portée.

L'hivernage d'une piscine auto-portée&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Robert Reic - Thinkstock</span>

L'hivernage d'une piscine auto-portée  © Robert Reic - Thinkstock

Principe et critères pour hiverner une piscine auto-portée

Sur le principe, toute piscine auto-portée est démontable et doit être rentrée à la fin de la saison. Néanmoins, il n'est pas rare que, dans les faits, elle reste en place après l'été. Aussi, il est important de bien connaître les caractéristiques de votre piscine, ainsi que son environnement, afin d'adopter le comportement adéquat.
Hormis les conseils d'utilisation figurant sur la notice du constructeur, l'hivernage d'une piscine auto-portée dépend de deux principaux facteurs :

  • Les conditions climatiques de la région où est implantée la piscine : Pour les régions dont les températures ne sont jamais inférieures aux 10 degrés, l'hivernage actif suffit ; pour les autres, rentrer sa piscine auto-portée ou pratiquer l'hivernage passif est recommandé.

Les méthodes pour hiverner une piscine auto-portée

Il existe ainsi trois solutions pour hiverner sa piscine auto-portée. Référez-vous en à la notice du fabricant, ou prenez conseil auprès d'un professionnel pour connaître celle la mieux appropriée à votre modèle.

Si vous décidez de démonter votre piscine, vous devez vider l'eau puis procéder au nettoyage complet de votre équipement (paroi, filtre...). Après séchage, l'ensemble des éléments peut ensuite être rentré et conservé dans un endroit sec et pas trop froid.

Si vous optez pour l'hivernage passif, la tâche s'avère plus fastidieuse. Après nettoyage de votre piscine auto-portée, un produit de traitement au Ph doit être versé dans l'eau suivi, quelques jours après, d'une solution spéciale hivernage pour prévenir l'apparition des bactéries et des algues notamment. Le niveau d'eau de la piscine est ensuite baissé en deçà du système de filtration, des flotteurs d'hivernage installés, un bouchon d'hivernage mis sur la buse de refoulement, et une purge effectuée, sans oublier de couper l'alimentation électrique. Presque prête pour l'hiver, la piscine est enfin habillée d'une couverture ou bâche d'hivernage.

Pour l'hivernage actif enfin, l'action consiste simplement à réduire le temps de filtrage de l'eau, à raison d'environ 3 heures par jour pour une température de 10 degrés.

Dans les deux derniers cas, il convient tout de même de vérifier de temps à autre la couleur et le niveau de l'eau, et de retirer celle qui viendrait s'accumuler sur la bâche d'hivernage.

        

Les avis et commentaires
sur l'hivernage d'une piscine auto-portée

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos