Le traitement choc d'une piscine avant sa mise en hivernage

Avant tout hivernage, il est recommandé d'effectuer un traitement choc de sa piscine. De quoi s'agit-il et comment le mettre en œuvre ? Description du traitement choc d'une piscine.

Le traitement choc d'une piscine avant sa mise en hivernage&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; DR</span>

Le traitement choc d'une piscine avant sa mise en hivernage  © DR

Qu'est-ce que le traitement choc d'une piscine ?

Le traitement choc d'une piscine est une désinfection complète, à l'aide de produits adaptés. On distingue différents types de traitement choc, dont :

  • Le chlore : En poudre, granules ou pastilles, il est le plus répandu et est proposé à un prix bon marché ;
  • Le brome : Doux mais efficace, et sans odeur, il est adapté aux eaux chaudes ;
  • L'oxygène actif : Également inodore, il est vendu en liquide ou en tablettes, et il permet notamment d'éviter la corrosion.

Le traitement choc d'une piscine est indispensable pour la santé des baigneurs car il permet de détruire les bactéries et autres germes nocifs qui se développent dans l'eau.

Quand opérer le traitement choc d'une piscine ?

Le traitement choc s'effectue avant et après l'hivernage de la piscine. Il est également mis en œuvre dans les cas suivants : première mise en eau, après une forte utilisation de la piscine par nombreux baigneurs, en cas de doutes quant à la qualité de l'eau (couleur étrange, eau trouble, baigneur malade) et après des intempéries (orage ou forte pluie).

Comment réaliser le traitement choc d'une piscine ?

Le traitement choc d'une piscine s'opère en plusieurs étapes :

  • Nettoyer la piscine : Il s'agit de retirer les accessoires, d'ôter les saletés en surface et au fond du bassin, sans négliger de vider les paniers des skimmers et de mettre au propre la filtration ;
  • Contrôler le pH de l'eau : Cette vérification est indispensable sans quoi le traitement choc peut s'avérer inefficace. Le pH pour une piscine doit idéalement se situer entre 7,0 et 7,4 ;
  • Mettre le traitement choc : Il convient de respecter les consignes d'utilisation du fabricant pour assurer le bon dosage du produit et le mettre au bon endroit pour ne pas risquer d'abîmer sa piscine. La filtration doit être mise en route en continu pendant la durée d'action du traitement, comprise entre 24 et 48 heures ;
  • Vérifier la clarté de l'eau : Après action du traitement, l'eau peut parfois être encore trouble, en raison d'algues mortes restées en surface ; celles-ci peuvent être éliminées à l'aide d'un produit floculant.

A l'issue du traitement choc, la piscine peut enfin être à nouveau nettoyée, soit pour être hivernée, soit afin d'accueillir à nouveau des baigneurs. Dans tous les cas, il est strictement interdit de se baigner tant que le produit agit.

En savoir plus sur l'entretien d'une piscine en hiver.

        

Les avis et commentaires
sur le traitement choc d'une piscine avant sa mise en hivernage

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos