10 choses à savoir sur le chlore en piscine

Le chlore est le désinfectant le plus couramment utilisé par les propriétaires de piscine. Mais connaissez-vous vraiment le chlore ? Savez-vous l’utiliser correctement ? Guide-Piscine vous livre ici 10 choses à savoir sur le chlore en piscine.

Le chlore de piscine : 10 choses à savoir pour traiter efficacement votre eau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; strannik9211 - Fotolia.com</span>

Le chlore de piscine : 10 choses à savoir pour traiter efficacement votre eau  © strannik9211 - Fotolia.com

Le chlore est le produit désinfectant le plus utilisé pour les piscines

Le chlore est le produit de traitement de l'eau le plus souvent utilisé par les propriétaires de piscine pour traiter l’eau des bassins car il est le moins cher du marché (environ 35 euros le seau de 5 kg)

Le chlore doit être dosé en fonction de la taille de la piscine

La quantité de chlore nécessaire pour maintenir propre l’eau de votre piscine dépend du volume d’eau de votre bassin. Plus votre bassin sera grand et profond, plus il contiendra d’eau et plus il aura besoin de chlore pour éliminer les bactéries et les micro-organismes présents dans l’eau.

Le chlore est inodore

Le chlore est en fait une substance inodore. Au contact de l’eau, il se transforme et crée du chlore actif, du chlore potentiel et de la chloramine. Cette dernière apparaît au contact de la sueur, des résidus de peaux et des cheveux présents dans l’eau et va dégager une odeur forte que l’on associe à l’odeur du chlore. Plus l’eau de votre piscine contient de chloramine, plus elle est contaminée et plus elle sent le chlore.

La chloramine réduit l’efficacité du chlore

Plus l’eau de votre piscine contient de la chloramine et moins elle contient de chlore actif (agent désinfectant). Ce qui signifie un sous-dosage de chlore et une inefficacité de celui-ci.

Il faut contrôler le taux de chlore au quotidien

Il est important de contrôler le taux de chlore de votre piscine de façon à le maintenir entre 1,5 et 2 mg par litre d’eau. De cette façon, l’eau sera bien désinfectée et restera claire et propre.

L’efficacité du chlore dépend du pH

Il ne suffit pas de contrôler le taux de chlore pour avoir une eau propre. Il faut aussi contrôler le pH pour qu’il soit efficace. Le pH idéal est de 7,2. Si le pH est supérieur à 7,6, le chlore est moins efficace voire pas du tout et les bactéries se développent donc beaucoup plus rapidement.

Le chlore n’est pas la seule alternative pour traiter l’eau d’une piscine

Le chlore, même s’il représente l’option la moins chère de toutes, n’est pas la seule alternative pour traiter l’eau d’une piscine. Il est aussi possible d’avoir recours au brome, à l’oxygène actif (pour les spas) ou au sel.

Le chlore se présente sous plusieurs formes

Le chlore se présente généralement sous forme de galets (pour les skimmers) mais il existe aussi sous forme de granulés (pour le traitement de choc) ou liquide. Le chlore gazeux est utilisé seulement par les piscines publiques.

Le soleil réduit l’efficacité du chlore

Les rayons UV éliminent le chlore présent dans l’eau de votre piscine et favorisent donc la prolifération des bactéries. Il est donc nécessaire dans certains cas d’ajouter un stabilisateur à l’eau de votre piscine.

Le chlore ne peut pas être mélangé avec du brome

Pour traiter l’eau de votre piscine, choisissez un traitement au chlore ou au brome mais ne mélangez jamais les deux (dans un skimmer par exemple) car cela provoquerait une réaction chimique dangereuse.

Pour aller plus loin, découvrez également les 10 erreurs à ne pas commettre lors du traitement de l'eau de votre piscine

        

Commentaires : 10 choses à savoir sur le chlore en piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos