Le correcteur d'alcalinité pour piscine

Une piscine dont l'eau est trop ou pas assez alcaline, on visualise difficilement ce que ça signifie pour notre espace baignade. Et pourtant, quand l'alcalinité du bassin n'est pas équilibrée, c'est le pH qui devient lui aussi instable. Pour éviter ça, il faut régulièrement mesurer et corriger l'alcalinité de l'eau de notre piscine.

Le correcteur d'alcalinité pour piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; juniart - Fotolia</span>

Le correcteur d'alcalinité pour piscine  © juniart - Fotolia

Pourquoi corriger l'alcalinité de l'eau de la piscine ?

Quand on parle de l'équilibre de l'eau de notre piscine, l'alcalinité de l'eau est un paramètre tout simplement fondamental. Et oui, car au même titre que le pH ou la dureté de l'eau, l'alcalinité va jouer un grand rôle non seulement dans le confort de baignade, mais aussi dans l'efficacité des produits de traitement de l'eau !

En réalité, quand on mesure l'alcalinité de l'eau de notre bassin, on mesure la concentration d'ions hydroxydes, carbonates et bicarbonates dans l'eau. Cela peut paraître un peu technique, mais cette donnée est pourtant primordiale ; car une eau dont l'alcalinité sera bien équilibrée, c'est une eau dont le pH ne va trop varier. A l'inverse, avec une alcalinité mal réglée, on risque de voir son pH varier souvent et de manière importante. Avec à la clé une eau trouble, du calcaire et des dépôts de tartre dans la piscine, et un grand inconfort pour les utilisateurs...

Choisir son correcteur d'alcalinité pour piscine

Pour être sûr de savoir s'il faut corriger l'alcalinité de l'eau de notre bassin, il faut avant tout la mesurer ! Pour ce faire, il suffit d'utiliser des bandes de test colorimétrique qui vont nous indiquer le titre alcalimétrique complet (TAC) de l'eau et sa capacité à absorber les fluctuations du pH.
De manière générale, le TAC d'une eau de piscine doit être situé entre 80 et 120 mg/l.

Si le TAC de notre eau est trop faible, l'eau ne sera pas assez « tamponnée », et le pH pourra devenir instable. Il faudra alors utiliser un produit qui va permettre au TAC de l'eau de remonter. Il s'agira souvent d'un produit à base de bicarbonate de sodium à verser dans le bassin.

Si le TAC de notre eau est trop élevé, il n'existe pas de produit correcteur spécifique pour le faire baisser. Il suffit d'utiliser un correcteur de pH (pH moins) ou un produit anti-calcaire qui auront pour effet de réduire l'alcalinité de l'eau. Voire de l'acide chlorhydrique, mais c'est exceptionnel : uniquement si le TAC est très élevé et que l'eau est également très dure.

Correcteur d'alcalinité pour piscine : bien respecter les indications !

Quand on veut corriger l'alcalinité de son eau avec un produit correcteur de TAC, il faut être particulièrement vigilant aux consignes d'utilisation du produit ! En effet, si la majorité des correcteurs d'alcalinité se versent directement dans le bassin pour agir, d'autres nécessitent d'être au préalable dilués avec de l'eau dans un seau. Ce serait dommage de compromettre encore plus l'équilibre de notre eau...

De même, il faut être bien attentif aux indicateurs de mesure du taux d'alcalinité : parfois, il est exprimé en ppm, parfois en mg/l, parfois en degrés français (°f). Pour ne pas s'y perdre, on retiendra qu'1°f = 10 ppm = 10 mg/l !

A noter : étant donné que l'alcalinité influe directement sur le pH de l'eau, il est important de vérifier et d'ajuster le TAC avant de corriger le pH du bassin.

        

Les avis et commentaires
sur le correcteur d'alcalinité pour piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos