Le danger des stabilisants dans l’eau d’une piscine

Mis à jour le 22 août 2016

Le stabilisant pour piscine, aussi appelé acide cyanurique, assure la protection du chlore utilisé pour désinfecter l’eau de piscine. Il le protège en effet des rayons UV du soleil pouvant détruire son efficacité. Pour autant, ce stabilisant n’est pas sans risque… Explication.

Le traitement de l'eau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Le traitement de l'eau  © Fotolia

Quels sont les risques liés à l’utilisation de stabilisant ?

Quand vous désinfectez l’eau de piscine avec du chlore, celui-ci est consommé. Il se dissout dans l’eau de votre bassin. Le stabilisant, lui, ne se dissout pas. Il est ce que l’on appelle bioaccumulable : c’est-à-dire qu’il ne disparaît pas dans l’eau mais il s’y accumule.

Résultat : il faut toujours respecter une certaine concentration en acide cyanurique dans l’eau. Pourquoi ? Un excès de stabilisant n’est pas nocif mais il inhibe l’action du chlore, c’est-à-dire qu’il réduit considérablement son efficacité. Ainsi, même si le taux de chlore est suffisant, les algues peuvent proliférer et l’eau de votre piscine tourner au vert.

A noter : le stabilisant est à utiliser uniquement dans les piscines traitées au chlore. Il ne convient pas aux piscines traitées au brome, celui-ci n’étant pas sensible aux UV du soleil. Si vous mettez du stabilisant dans une piscine traitée au brome, du bromocyanurate va se former. Peu soluble, il bloquera l’action des bactéricides.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Pour éviter une surstabilisation de la piscine (un excès de stabilisant), vous devez veiller à ce que le taux de stabilisant contenu dans l’eau ne dépasse pas un certain seuil.

• Le taux de stabilisant idéal est compris entre 20 à 30 mg par litre d’eau.
• On considère que le taux de stabilisant est acceptable s’il est compris entre 50 et 60 mg par litre d’eau.
• Il y a excès de stabilisant lorsque son taux est supérieur à 70 mg par litre d’eau.

Comment faire diminuer ce taux ?

Au moment de l’hivernage de la piscine, vous devez faire descendre le niveau de l’eau. Cette mini-vidange qui a lieu chaque année permet de maintenir un seuil normal de stabilisant dans l’eau. Pour autant, et si cela n’est pas suffisant, vous devrez vidanger l’intégralité de votre bassin. C’est le seul moyen de diminuer sa concentration.

Petit plus : lorsqu’un galet de chlore fond rapidement dans la piscine, cela signifie bien souvent que le taux de stabilisant est trop important. Pour surveiller le taux de stabilisant, vous pouvez utiliser des languettes de mesure.

        

Les avis et commentaires
sur le danger des stabilisants dans l’eau d’une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos