Les produits à ne surtout pas utiliser dans une piscine

Mis à jour le 5 juillet 2016

Par méconnaissance ou manque de vigilance, certains propriétaires de piscine prennent des risques inconsidérés en traitant leur bassin avec n'importe quel produit, quitte à mettre en péril leur santé et celle des baigneurs.
Focus sur les produits à ne surtout pas utiliser dans une piscine.

Le traitement de l'eau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Le traitement de l'eau  © Fotolia

Proscrire l'eau de javel pure dans une piscine

Alors qu'elle fut pendant longtemps employée en piscine, l'eau de javel pure n'est pourtant pas adaptée en milieu aquatique. Désinfectant très puissant, elle est cependant corrosive, toxique et polluante. Pour les baigneurs, elle peut entraîner des irritations au contact de la peau et des yeux, et son odeur peut provoquer des difficultés respiratoires.
L'eau de javel pure est donc à proscrire en piscine, au profit d'un traitement au chlore ou au brome par exemple.

Proscrire le sulfate de cuivre pur dans une piscine

Là encore, certains propriétaires de piscine ont tendance à se procurer du sulfate de cuivre pur pour se débarrasser des algues présentes dans leur bassin.

Toutefois, cette substance chimique, principalement répandue dans le secteur de l'agriculture, est très controversée et même interdite dans certains pays. Le sulfate de cuivre est en effet très nocif et peut, notamment en cas de mauvais dosage ou de procédé de dissolution mal maîtrisé, engendrer des irritations de la peau et des tâches au niveau du liner.

Les anti-algues spécialement conçus pour les piscines sont donc à privilégier. En outre, même si certains contiennent du sulfate de cuivre, il y est présent en infime concentration.

Proscrire l'acide chlorhydrique pur dans une piscine

De la même manière, même s'il est employé dans certains traitements pour réduire le pH de l'eau, l'acide chlorhydrique ne doit jamais être pur dans la piscine car il présente notamment un fort pouvoir corrosif dangereux pour la peau, les yeux ou encore les organes respiratoires.

Proscrire tout produit qui ne soit pas spécialement adapté pour la piscine et proscrire les mélanges.

Ainsi, les traitements qui ne sont pas spécifiquement dédiés à la piscine ne doivent pas être utilisés pour son entretien, qu'il s'agisse de solutions pures ou de produits ménagers en tout genre (anti-calcaire, anti-rouille, démoussants...). Certes ceux-ci sont plus souvent moins chers et facilement accessibles dans le commerce, mais ils comportent des risques indéniables et conséquents.

        

Les avis et commentaires
sur les produits à ne surtout pas utiliser dans une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos