Piscine et forte odeur de chlore : est-ce normal ?

Contrairement aux idées reçues, une forte odeur de chlore n'est pas forcément synonyme de surdosage en désinfectant de votre piscine, et cela est même très souvent un signe de l'inverse. Pourquoi votre piscine sent fortement le chlore et comment y remédier ? Questions – réponses.

Le traitement de l'eau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Le traitement de l'eau  © Fotolia

Pourquoi une forte odeur de chlore se dégage de ma piscine ?

Les fortes émanations de chlore provenant de votre piscine peuvent résulter de plusieurs phénomènes, le plus souvent liés à un mauvais usage du chlore.

Le plus récurrent concerne tout d'abord un dosage insuffisant. Une quantité trop faible de chlore dans l'eau du bassin entraîne en effet le développement de chloramines qui, en plus d'être malodorantes, provoquent des irritations et des maux de gorge ; elles sont aussi cancérigènes et peuvent engendrer de l'asthme. Ces chloramines sont un composé chimique en réaction à l'oxydation du chlore et aux résidus de toute sorte (poussières tombant dans l'eau et saletés provenant des baigneurs comme des cheveux, des peaux mortes, de la sueur...).

Dans une moindre mesure, la forte odeur de chlore peut faire suite à un surdosage, notamment lorsque les quantités de traitement ne sont pas en phase avec la durée de filtration de l'eau, le niveau de fréquentation de votre piscine ou encore son aération (la bâche de votre piscine peut par exemple empêcher la ventilation).

Comment réduire l'odeur de chlore de ma piscine ?

Si la forte odeur de chlore est donc due aux chloramines, présentes en trop grand nombre (au delà de 0,60 mg/litre), vous devez alors procéder au traitement de votre eau dans les meilleurs délais, en opérant une chloration choc, également appelée sur-chloration, afin de retrouver une piscine propice à la baignade. Il est aussi possible d'utiliser de l'oxygène actif pour détruire les chloramines.

En outre, certaines actions menées régulièrement permettent de ne pas avoir à en arriver là : chloration suffisante et adaptée à la fréquentation du bassin, surveillance du taux de pH qui, au dessus des seuils requis, réduits voire bloque l'action du chlore, tout comme l'alcalinité de l'eau, et les produits stabilisateurs s'ils sont trop présents dans l'eau, ou encore contrôle et nettoyage périodiques du système de filtration.

Enfin, si votre nez est vraiment sensible aux odeurs de chlore, même les plus normales, vous pouvez le remplacer par du brome. S'il est plus cher, ce produit offre les mêmes avantages et plus puisqu'il est inodore et doux, et que son action reste efficace même avec un taux de pH élevé.

En savoir sur le traitement d'une piscine au brome.

        

Tout sur Piscine et odeur de chlore

Les avis et commentaires
sur piscine et forte odeur de chlore : est-ce normal ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos