Le système de traitement de l'eau

Trois facteurs sont déterminants dans la mesure de la qualité de l’eau : le niveau de pH, l’alcalinité et la teneur en calcaire. Pour s’assurer de leurs bons taux d’équilibre, des produits correcteurs sont disponibles sur le marché. Le choix du produit de traitement dépend de l’état de l’eau et de la nature du problème. Il existe également des systèmes écologiques de traitement de l'eau.

Coffret de traitement au chlore HTH&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Arch</span> fleche

Coffret de traitement au chlore HTH  © Arch

Baquacil PHMB&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Baquacil</span>

Les systèmes de traitement chimiques

1 - Traitement au chlore

Le chlore est un désinfectant/aseptisant que l’on utilise préventivement qui possède la propriété d’éliminer virus et algues. Vendu en galet ou en bloc, le chlore n’est pas un produit particulièrement dangereux et son prix est raisonnable.

Il faut cependant l’additionner à un stabilisant, car le chlore réagit aux ultra-violets. Le chlore dégage une odeur et irrite la peau et les yeux.

2 - Traitement au brome

Le brome est oxydant, algicide et désinfectant tout comme le chlore, les deux sont des halogènes. L’usage curatif du brome est aisé : inodore, sans conséquence sur l’épiderme, il résiste à des températures hautes. Son utilisation ne modifie en rien l’équilibre du pH et il ne nécessite pas l’apport d’un stabilisant. Son conditionnement en pastille ou en briquette le rend facile d’emploi.

Le seul point négatif du brome est son prix, à peu près 40 % plus cher que le chlore.

3 - Traitement PHMB

Le PHMB (polyhexa méthylène biguanide) est un produit fongicide, bactéricide et germicide qui possède un pouvoir rémanent. Le PHMB est inodore, ne contient pas de chlore, n’irrite pas la peau ni ne craint la chaleur.

Vendu sous forme liquide, le PHMB n’est pas un anti-algues, il faut l’utiliser avec le peroxyde d’hydrogène. Le PHMB est incompatible avec le chlore, le cuivre et le brome. Son prix est relativement élevé. Avec ce type de traitement, le bassin doit être vidangé tous les trois ans environ.

4 - Traitement à l'oxygène actif

L’oxygène actif peut s’utiliser en traitement complémentaire au PHMB. Compatible avec les chlores et les bromes, l’oxygène actif, sous forme liquide ou solide, peut constituer un traitement d’appoint. Il combat les impuretés en les oxydant. C’est un désinfectant. Son action est immédiate. Il ne provoque pas d’irritation et n’a aucun impact sur le pH.

L’oxygène actif est très réactif à la température de l’eau, aux UV et est sensible aux variations de pH. Il doit être utilisé en grosse quantité pour désinfecter, ce qui n’est pas toujours possible avec la réglementation. C’est un produit à faible rémanence, qui se consomme vite. Ses réactions sont instables.

5 - Traitement au sulfate de cuivre

Le sulfate de cuivre dissolu dans l'eau de votre piscine est un excellent algicide.

D'un effet floculant, le sulfate de cuivre doit cepenfant être utilisé avec la plus grande attention. Car s'il est toxique pour les algues et autres plantes, le sulfate de cuivre l'est également pour les utilisateurs de la piscine (allergies, etc). Le sulfate de cuivre peut également provoquer la décoloration de l'eau de baignade ou des tâches sur le liner. Le sulfate de cuivre n'est pas compatible avec le PHMB notamment.  

Les systèmes de traitement sans produits chimiques

1 - La stérilisation par ultraviolets

C'est par une lampe UV que s'opère le rayonnement ultraviolet qui possède la propriété d'être bactéricide, fongicide et algicide. Le rayonnement ultraviolet nécessitant l'utilisation d'un oxydant complémentaire, il est obligatoire d'adjoindre au dispositif un doseur automatique de chlore ou de brome.

2 - L'électrolyse au sel (chlorinateur)

L'électrolyse au sel est un procédé écologique qui permet de traiter l'eau de la piscine grâce aux propriétés du sel. C'est le système le plus sain, le plus économique et le plus fiable pour traitert l'eau de la piscine. Introduite à l'extrémité du filtre de la piscine, une électrode produit de l'hypochlorite de sodium, appelé chlore actif, à partir de l'infime taux de sel marin contenu dans l'eau de la piscine. Ce chlore actif naturel qui se libère continuellement dans l'eau agit comme un désinfectant et détruit bactéries, algues et micro-organismes. Le chlore actif se transforme naturellement en sel sous l'effet des UV, et ne nécessite donc pas d'ajout de sel.

L'électrolyse au sel est un système propre, efficace et durable. Plus d'odeurs, d'allérgies, de déssèchement de la peau, d'irritations des yeux, de décoloration des maillots, de produits chimiques complémentaires (chlore, anti-algues, floculant...). L'électrolyse au sel ne nécessite ni de transport ni de stockage délicat, ni aucun entretien.

3 - Le traitement des piscines naturelles et écologiques

Originaires d'Allemagne, les piscines naturelles possèdent d'une part un espace de baignade et d'autre part un coin filtration. Mais le système de filtration est très différent des autres types : le traitement de ce genre de piscines est en fait naturel et automatique, donc sans produits chimiques. Ce sont des plantes d'une zone de végétation aménagée dans un endroit de la piscine qui assurent le traitement de l'eau.

Hormis l'aspect esthétique de l'installation, le procédé est respectueux de l'environnement puisqu'il ne pollue pas. Il existe une multitude plantes aquatiques, dont certaines plus efficaces que d'autres. Il faut donc bien se renseigner avancer d'engager une telle réalisation.

        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur le système de traitement de l'eau

  • L'électrolyse au sel est très reposant : plus besoin de s'occuper des galets de chlore. Avec le régulateur de PH c'est encore mieux. Mais contrairement à ce qui est dit dans l'article, ce traitement n'empêche pas les algues de se former et le chlore choc reste d'actualité, ainsi que l'algicide, en particulier quand il s'agit d'algues moutarde. Donc efficace : Oui, système miracle : Non !

    zed400 - Le 28/05/15 à 13h32

Tous les avis et commentaires
sur le système de traitement de l'eau

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Galeries photos