5 idées reçues sur l’entretien d’une piscine

Depuis leur apparition au XIXème siècle, les piscines sont victimes d'idées reçues sur leur entretien global. Pourtant, les technologies ont évolué depuis, et par le biais des solutions actuelles la réalité a de quoi pallier ces a priori. C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Les idées reçues sur l’entretien d’une piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; massimofusaro - Fotolia</span>

Les idées reçues sur l’entretien d’une piscine  © massimofusaro - Fotolia

Les différentes idées reçues sur l’entretien d’une piscine

Aujourd’hui encore, l’entretien des piscines semble inaccessible. En cause : les idées reçues dont elles font l'objet mais qui ne se justifient pourtant pas toujours.

1. Une piscine consomme beaucoup d’eau et d’électricité.

FAUX. Leur consommation est faible grâce à des appareillages peu énergivores qui optimisent les traitements de l’eau.

2. Leur entretien est chronophage.

FAUX. Le nettoyage de la piscine et des filtres ne prend que 30 minutes par semaine sans grandes connaissances techniques (voire moins couplé à un robot automatique).

3. Les produits d'entretien sont polluants.

FAUX. Les produits 3 en 1 sont d’actualité et tout à fait conformes aux normes afin de ne pas perturber l’environnement.

4. Chauffer une piscine est compliqué et énergivore.

FAUX. Le chauffage peut se faire facilement par le biais de volets/bâches chauffant(e)s, de systèmes de pompe à chaleur ou de chauffage solaire thermique.

5. Les piscines coûtent cher à entretenir.

Les tarifs, peuvent être optimisés avec un entretien régulier qui allègera votre facture annuelle.

Les idées reçues sur l’entretien d’une piscine, dans le détail

La principale préoccupation qui concerne l’entretien d’une piscine reste son budget. Pourtant, là encore, différentes solutions existantes sont accessibles en fonction des systèmes et des coûts adjacents.

Il est recommandé d’effectuer un suivi et un entretien régulier de tout l’appareillage de votre piscine afin de diminuer son coût annuel.

À titre d'exemple, les facteurs qui rentrent en compte pour une piscine standard de 4x8m sont :

  • l’eau : ¼ de son volume est renouvelé chaque année,
    -> soit environ 40 € ;
  • les produits d’entretien : le chlore, un liquide floculant, un anticalcaire, un régulateur de ph...
    -> soit environ 250€ ;
  • l’électricité : la pompe à eau fonctionne presque 6 mois dans l’année,
    -> soit environ 170 €.

Ajoutez la taxe d’habitation qui représente environ 80 €, vous obtenez des frais annuels d'environ 540 €. Ce qui représente 1.50 € par jour ou 45 € par mois.

Chiffres donnés à titre indicatif.

        

Les avis et commentaires
sur 5 idées reçues sur l’entretien d’une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos