Eau dure, eau douce : l’impact de la qualité de l’eau sur votre piscine

Mis à jour le 1 juillet 2016

Avez-vous déjà entendu le terme de « dureté de l’eau » ?
On parle de dureté de l’eau pour mesurer et qualifier une eau dure. Retour ici sur les termes d’eau dure et d’eau douce, et leurs conséquences sur votre piscine et ses équipements.

Les paramètres de l'eau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; 805promo - Fotolia.com</span>

Les paramètres de l'eau  © 805promo - Fotolia.com

Qu’appelons-nous eau dure et eau douce ?

Une eau dure est une eau chargée en sels dissous, plus exactement en ions magnésium et en ions calcium (le bicarbonate de calcium) à l’origine du calcaire. De fait, on dit qu’une eau dure est une eau calcaire. La dureté de l’eau est mesurée en fonction de sa teneur en ions calcium et en ions magnésium. L’unité de mesure est le titre hydrotimétrique évoqué précédemment. On dit qu’une eau est dure lorsque son degré hydrotimétrique est supérieur à 15°f / 20°f.
A l’inverse, une eau est douce si elle contient peu de sels minéraux (ions calcium et ions magnésium).

Quels sont les impacts de l’eau dure sur la piscine et ses équipements ?

L’eau dure n’est pas forcément néfaste pour la santé mais elle l’est pour votre piscine et ses équipements. Car qui dit calcaire, dit formation de tartre (forme solide du calcaire).

En présence de calcaire, l’eau de la piscine se trouble. Le tartre s’agglomère et se dépose sur les parois et sur le fond du bassin jusqu’à créer des dépôts voire des tâches blanchâtres et grises sur l’ensemble du bassin. Surtout sur les liners. Ces dépôts, rugueux, favorisent l’incrustation des impuretés ainsi que le développement d’algues sur les parois.

Au-delà de l’impact sur l’esthétique de votre bassin, le tartre est également néfaste pour les équipements de la piscine notamment pour ceux qui gèrent l’eau. Le système de filtration par exemple a pour objectif de stocker les dépôts de calcaire. Pour autant, une trop grande quantité de calcaire dans l’eau de la piscine peut obstruer le bloc filtrant jusqu’à en diminuer l’efficacité.

A noter : les eaux dures, chargées en ions, réduisent aussi l’efficacité des produits d’entretien et des produits détergents. Ils doivent donc être utilisés en plus grande quantité.

A l’inverse, une eau trop « douce » est une eau qui peut s’avérer corrosive. Elle peut également ronger les parois du bassin et les canalisations favorisant alors la formation de fuites dans les canalisations. Pour autant, on préfère une eau douce à une eau dure chargée en calcaire.

        

Les avis et commentaires
sur eau dure, eau douce : l’impact de la qualité de l’eau sur votre piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos