Le taux de nitrate de l’eau d’une piscine

Pour déterminer la qualité de l’eau d’une piscine, il est important de contrôler le taux de pH et le chlore principalement. Il est possible de mesurer également le taux de calcaire ; l’alcalinité de l’eau et le taux de nitrate. Si les nitrates ne sont pas un réel problème pour se baigner, ils sont nocifs pour les poissons (dans une piscine naturelle) et ils favorisent la prolifération des algues filamenteuses. Guide-Piscine vous explique ce qu’est le nitrate, pourquoi il est nocif et comment le mesurer.

Le taux de nitrates dans l'eau d'une piscine peut entraîner le développement d'algues. &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Elenathewise - Fotolia.com</span>

Le taux de nitrates dans l'eau d'une piscine peut entraîner le développement d'algues.   © Elenathewise - Fotolia.com

Qu’est-ce que le nitrate ?

Le nitrate est une substance chimique naturelle qui provient de l’oxydation de l’azote dans l’atmosphère par les plantes, le sol ou l’eau. Présent à l’état naturel dans notre environnement, il n’est pas nocif mais il peut devenir dangereux s’il se transforme en nitrite. Cette transformation a lieu sous une action microbienne et fait du nitrate une substance alors très toxique.

Nitrates dans l’eau de la piscine : les dangers

Dans une piscine, le nitrate peut avoir des effets néfastes sur la qualité de l’eau et favoriser la prolifération d’algues filamenteuses par exemple. Ces algues se développent dans l’eau de votre piscine lorsque celle-ci manque de lumière et qu’elle a un taux élevé de nitrate.

Pour les humains, le nitrate peut être dangereux dans l’eau potable et à forte concentration. Dans l’eau d’une piscine, il est nocif uniquement pour les poissons et les invertébrés mais aussi pour le maintien de l’équilibre du pH et de la propreté de l’eau.

Sachez que le taux de nitrate a tendance à augmenter si vous laissez des végétaux en décomposition dans votre bassin (feuilles mortes, fleurs). Ce problème est d’ailleurs récurrent au commencement d’une piscine naturelle lorsque les plantes aquatiques n’ont pas encore poussé et qu’elles n’ont pas encore équilibré l’écosystème.

Comment surveiller le taux de nitrate ?

Pour ne pas nuire à l’équilibre de votre piscine, le taux de nitrate (de nitrite) ne doit pas pouvoir être mesurable. A partir du moment où il atteint les 0,05 mg par litre, il commence déjà à être nocif pour certains poissons délicats.

Idéalement, dans une piscine, le taux de nitrate ne doit pas excéder les 20 mg par litre si vous voulez protéger la faune aquatique. Il ne doit pas dépasser les 50 mg par litre pour éviter la prolifération des algues. Il existe différents moyens de mesurer le taux de nitrate. Le plus simple est d’utiliser des tests par bandelettes qui consistent à tremper des bandelettes dans l’eau de votre piscine. Mais les résultats obtenus sont souvent approximatifs. Il est possible de faire des tests colorimétriques, par bandelettes en déposant des gouttes d’un produit réactif dans un peu d’eau de votre piscine. Ce genre de test est plus précis mais aussi plus onéreux.

La dernière option est le test par titration. Il suffit d’ajouter un produit réactif à un échantillon d’eau de votre piscine. C’est le nombre de gouttes que vous aurez ajouté qui déterminera le résultat du dosage.

Pour aller plus loin, découvrez également les 10 solutions aux problèmes les plus courants de votre eau de piscine

        

Commentaires : Le taux de nitrate de l’eau d’une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos