Ma piscine en décembre

A l’approche de Noël, votre esprit est ailleurs qu’à la piscine et les beaux jours sont loin derrière vous. Normalement, vous avez déjà mis votre piscine en hivernage au mois d’octobre ou de novembre. Quel type d’hivernage avez-vous choisi ?

Ma piscine en décembre &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Ma piscine en décembre   © Fotolia

Avec un hivernage passif : vous n’avez rien à faire

Le bassin est propre, les équipements sont nettoyés, la filtration est arrêtée, les flotteurs d’hivernage sont en place, et la couverture d’hivernage recouvre la piscine : votre piscine est prête pour l’hivernage. Vous n’avez plus besoin de vous en occuper jusqu’au début du printemps.

Que faire pendant l’hivernage actif ?

Vous avez décidé de ne pas complètement stopper le fonctionnement de votre piscine ? Quelques petits gestes d’entretien s’imposent :

  • Faites fonctionner la filtration environ 2h par jour,
  • Versez un produit d’hivernage dans l’eau pour éviter le développement d’algues ou les dépôts de calcaire,
  • Vérifiez le taux de pH de l’eau, et corrigez-le si besoin,
  • Videz les paniers des skimmers.

En cas de risque de gel, créez un mouvement d’eau plus important : ouvrez totalement les skimmers et la bonde de fond, et faites tourner la pompe en continu. Un coffret hors gel permet de gérer cela de façon automatique. Par ailleurs, si vous avez une pompe à chaleur de piscine, vous pouvez maintenir l’eau en hors gel.

La couverture d’hivernage n’est pas obligatoire mais peut vous aider à préserver la qualité de l’eau. N’hésitez pas à demander conseil à votre pisciniste.

-> L’hivernage de la piscine

-> L’hivernage d’une piscine hors-sol

        

Les avis et commentaires
sur ma piscine en décembre

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos