La bouée de secours ou de sauvetage

La bouée de secours ou de sauvetage ne doit pas être confondue avec une simple bouée gonflable. Elle fait partie du matériel de sauvetage individuel qu’il est obligatoire de posséder sur un bateau ou qu’un sauveteur en mer utilise. Pour être efficace, elle doit répondre à certaines normes afin de garantir la sécurité des nageurs ou des personnes en détresse. Découvrez comment s’utilise une bouée de sauvetage et quelles sont les normes à respecter.

La bouée de secours ou de sauvetage&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

La bouée de secours ou de sauvetage  © Fotolia

A quoi sert la bouée de sauvetage ?

En forme d’anneau ou de boudin gonflé, la bouée de sauvetage est plutôt destinée aux sauveteurs professionnels ou aux propriétaires de bateau. Elle permet d’éviter la noyade de toute personne tombée à l’eau en maintenant le corps complètement à flot. En s’agrippant à la bouée, le nageur ne coule pas et se fatigue moins en nageant. La bouée de sauvetage fait partie du drome de sauvetage, c’est à dire du matériel de sauvetage obligatoire sur un bateau. Selon la taille du bateau, l’équipement obligatoire est différent mais la bouée de sauvetage fait partie des fondamentaux. Cependant, sachez que vous ne pouvez pas choisir n’importe quelle bouée de sauvetage. Vous devez obligatoirement vous équiper d’un modèle qui répond aux normes de sécurité.

Les normes à respecter

Suite au naufrage du Titanic, les autorités internationales ont décidé d’établir certaines règles de sécurité pour éviter que le drame ne se reproduise. Est donc apparu la convention internationale SOLAS (Safety Of Life At Sea) qui réglemente la sauvegarde la vie humaine en mer.
Pour être agrée SOLAS, la bouée de sauvetage doit répondre à certains critères :

  •  pour ne pas être soufflée par le vent au moment de la lancer, la bouée doit avoir une masse supérieure à 2,5 kg.
  • son diamètre extérieur doit être inférieur à 80 cm et son diamètre intérieur supérieur à 40 cm.
  • La bouée doit être fabriquée dans un matériau qui a sa flottabilité propre.
  • Elle ne doit pas continuer à brûler après être passée dans des flammes pendant 2 secondes.
  • Elle doit comporter une saisine de 9 mm de diamètre fixée en 4 points sur l’extérieur de la bouée.
  • Elle doit laisser apparaître en majuscules le nom du navire ainsi que son port d’attache.

 

        

Les avis et commentaires
sur la bouée de secours ou de sauvetage