Les bienfaits de la natation pour les femmes enceintes

La natation est recommandée par tous les médecins pendant la grossesse. Il n’est pas rare de voir des femmes nager une semaine avant d’accoucher. C’est aussi le premier sport qu’il est possible de pratiquer après l’accouchement. Découvrez quels sont les bienfaits de la natation pour les femmes enceintes, quel est le rythme à adopter et quelles sont les éventuelles contre-indications à la pratique de la natation pendant la grossesse.

Les bienfaits de la natation pour les femmes enceintes&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; melissa mercier  - Thinkstock</span>

Les bienfaits de la natation pour les femmes enceintes  © melissa mercier - Thinkstock

Les avantages de la natation sur la grossesse

La natation est un sport qui présente de nombreux avantages et permet de soulager certains maux de la grossesse. Tout d’abord, sachez que la natation est un bon moyen de se dépenser donc de contrôler la prise de poids. Grâce à la poussée d’Archimède, le corps est en quasi-apesanteur, les articulations sont préservées et vous ne ressentez presque plus la gêne du poids du bébé. L’eau a aussi une action hydromassante et stimule la circulation sanguine au niveau des jambes. La natation est aussi conseillée pour soulager le mal de dos et pour renforcer la sangle abdominale et ainsi préparer à l’accouchement. Sachez également que la natation est bonne pour le cœur de la mère mais aussi du bébé et qu’elle permet de lutter efficacement contre la constipation.

Natation pendant la grossesse : à quel rythme ?

Si la natation est excellente pour les femmes enceintes, il est tout de même important de prendre quelques précautions. En effet, pendant la grossesse, la capacité pulmonaire diminue, les risques d’entorse sont plus élevés et le centre de gravité est modifié. Il est donc primordial d’adapter vos séances de natation. Si vous êtes une nageuse régulière, ne changez rien à votre rythme d’entraînement. Si pendant les premiers mois, vous pouvez continuer à nager le crawl sans problème, privilégiez le dos crawlé pendant le dernier trimestre. En revanche, évitez de nager le papillon car c’est une nage très athlétique qui sollicite énormément les dorsaux et qui accentue la cambrure. Soyez très à l’écoute de votre corps et ne forcez pas en cas de fatigue. Si vous n’êtes pas une nageuse, il n’est pas forcément recommandé de commencer la natation pendant la grossesse. Il vaut mieux alors vous diriger vers des cours d’aquagym ou d’aquabike.

Les contre-indications

S’il existe peu de contre-indications à la pratique de la natation, nager pendant la grossesse n’est pas toujours recommandé. Evitez la piscine si vous êtes allergiques au chlore, si vous avez le col de l’utérus légèrement ouvert ou si vous souffrez d’insuffisance cardiaque ou respiratoire. Pour nager l’esprit tranquille, demandez toujours un avis médical et demandez un certificat à votre médecin si vous souhaitez vous inscrire à un cours.

Guide-piscine vous explique également comment faire évoluer vos séances au fil des mois de grossesse et quelles sont les précautions à prendre à travers un programme de natation.

        

Les avis et commentaires
sur les bienfaits de la natation pour les femmes enceintes