Natation et allaitement

Si la natation présente de nombreux avantages pendant la grossesse, qu’en est-il de l’après-accouchement ? Est-il bénéfique de pratiquer une activité physique après avoir accouché ? Peut-on concilier natation et allaitement ? Existe-t-il d’autres alternatives à la natation ?

Natation et allaitement&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Natation et allaitement  DR

L’activité physique et l’allaitement

Après un accouchement, les jeunes mamans ont souvent envie de perdre les kilos pris pendant la grossesse le plus vite possible. Il n’est cependant pas recommandé de suivre un régime amaigrissant. En effet, vous avez besoin de toutes les calories nécessaires pour produire du lait pour votre bébé (environ 400 à 500 kcal de plus par jour). Il est donc important de pratiquer une activité physique pour retrouver la ligne et remodeler votre silhouette. Sachez également que la pratique d’une activité physique n’altère en rien les qualités du lait. Mais attention, il n’est pas question pour vous de vous lancer dans n’importe quelle activité. Certaines sont déconseillées les premiers mois et d’autres en revanche sont parfaitement autorisées dès les premières semaines après l’accouchement à condition d’y aller en douceur et avec modération.

Peut-on nager et allaiter en même temps ?

La natation est un des premiers sports que vous pouvez pratiquer après l’accouchement à condition de ne pas avoir subi de césarienne. La natation se pratique en quasi-apesanteur et procure une sensation de légèreté très agréable. Il suffit simplement d’adapter les exercices et de nager tranquillement sans forcer. Il est préférable de privilégier le dos crawlé car il permet de se détendre et aide à lutter contre le mal de dos. Vous pouvez aussi nager la brasse ou le crawl si vous vous sentez à l’aise. Le principal est de faire de l’exercice et de prendre du plaisir. Pensez à faire des mouvements lents et de nager à allure modérée. A la sortie de l’eau, pensez, cependant, à bien vous rincer les seins pour éliminer les restes de chlore et à enfiler le même soutien-gorge qu’en arrivant à la piscine de façon à bien garder votre odeur corporelle. Si votre sein a le goût de chlore, votre bébé risque de ne pas apprécier la première tétée après votre séance de natation.

Les alternatives à la natation

Si la natation ne vous séduit pas, vous pouvez aussi opter pour un autre sport aquatique tout en allaitant. L’aquabike est un bon moyen de vous dépenser mais veillez toujours à ne pas trop forcer. L’aquagym est aussi une autre alternative. Mais n’oubliez pas que vous dépensez déjà environ 500 kcal par jour pour allaiter votre enfant, évitez les activités trop physiques telles que l’aqua-kickboxing, l’aquafusion ou l’aquabody.

        

Les avis et commentaires
sur natation et allaitement