Eau d’un spa et risques sanitaires

Bien que le spa soit apprécié, il ne faut pas oublier que l’eau peut devenir un véritable bouillon de culture, et que les risques sanitaires sont bien plus élevés que pour une piscine. Prenez connaissance de ces risques ainsi que des gestes à accomplir pour prévenir la prolifération des microbes et bactéries.

Entretien et traitement de l'eau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Georgiy Pashin - Fotolia.com</span>

Entretien et traitement de l'eau  © Georgiy Pashin - Fotolia.com

La prolifération des bactéries dans un spa

Si vous possédez un spa à domicile ou que vous vous rendez régulièrement dans un centre afin de profiter des bienfaits du spa, vous ne devez pas prendre à la légère les risques sanitaires liés à l’eau. En effet, on entend régulièrement parler des risques sanitaires qui concernent les piscines, or les spas sont bien plus exposés que les piscines à la prolifération de microbes et de bactéries, pour plusieurs raisons :

  • Dans un spa, l’eau est très chaude, puisqu’elle avoisine les 40°C, or les microbes et les bactéries se développent volontiers dans un milieu humide et chaud ;
  • L’eau du spa remue, puisqu’il s’agit d’un bain bouillonnant, ce qui favorise la prolifération de microbes et de bactéries ;
  • Le spa accueille un nombre important d’utilisateurs, compte tenu de son volume bien moins important que celui d’une piscine.

Spa et risques de pathologies

La contamination de l’eau du spa peut être due à de nombreuses bactéries, généralement apportées par les usagers. Il s’agit par exemple de bactéries de types pseudomas aeruginosa, coliformes totaux, coliformes fécaux, streptocoques fétaux, staphylocoques totaux, des bactéries aerobies revivifiables à 37°C, et d’autres germes pathogènes.

Mais la stagnation de l’eau associée à la température sont aussi propices au développement de bactéries de type légionelles, à l’origine de maladies respiratoires.

Lorsque la qualité de l’eau n’est pas optimale, les usagers peuvent donc risquer des pathologies de types infections cutanées, des infections génito-urinaires, des infections respiratoires, des pathologies gastro-intestinales.

Comment prévenir les risques de contamination ?

Pour maintenir une bonne qualité de l’eau dans votre spa et prévenir tout risque sanitaire, vous devez vous attacher à éliminer les principaux facteurs de contamination. Ainsi, vous devez répéter plusieurs gestes de façon régulière :

  • Nettoyer tous les éléments de façon hebdomadaire : les parois, les filtres, les équipements du spa pour éviter les dépôts ;
  • Maintenir l’équilibre de l’eau, notamment en maintenant le pH entre 7,2 et 7,4 ;
  • Demander à chaque utilisateur de se laver intégralement avant d’utiliser le spa.
        

Les avis et commentaires
sur eau d’un spa et risques sanitaires

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos