Nuisances sonores dues à une piscine

Un voisin qui installe une piscine dans son jardin, ça nous rend forcément rêveur... Enfin, sauf quand son espace baignade est à l'origine de nuisances sonores pour nous ! Mais que peut-on faire ?

Nuisances sonores dues à une piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; cage-de-foot-waterpolo</span>

Nuisances sonores dues à une piscine  © cage-de-foot-waterpolo

Piscine : quelles nuisances sonores ?

Lorsque nos voisins ont la chance d'avoir une jolie piscine d'extérieur dans le jardin, leur rêve peut devenir un véritable cauchemar pour nous... s'ils ne font pas suffisamment attention. Parce que même si leur bassin est caché par un mur ou des arbustes, qu'aucun abri de piscine ne vient faire obstacle à l’ensoleillement de notre maison, un espace baignade peut représenter une importante source de nuisances sonores pour le voisinage.

Et oui : une piscine, surtout s'il s'agit d'une piscine en limite de propriété, ça fait du bruit ! Déjà, parce que de l'eau dans un bassin, ça fait du bruit (clapotis de l'eau). Ensuite parce que quand il y a des enfants qui jouent et sautent dans la piscine, les cris et les rires sont souvent légion...

Enfin parce que pour fonctionner, une piscine a besoin de certains équipements qui peuvent s'avérer bruyants. Comme le système de filtration et la pompe de piscine par exemple (qui doivent fonctionner plusieurs heures par jour à la belle saison), ou encore le système de chauffage (en particulier si c'est une pompe à chaleur de piscine) s'ils utilisent leur piscine d'extérieur toute l'année.
Du coup, si la piscine de nos voisins est vraiment proche de notre propriété, il y a fort à parier qu'à la longue, ces nuisances sonores finissent par nous lasser et nous agacer. Et que l'on veuille agir en conséquence.

Piscine et nuisance sonore : peut-on dire quelque chose ?

Évidemment, si la piscine de notre voisin occasionne des nuisances sonores pour nous, la première chose à faire est d'aller en parler avec eux, afin de voir ce qu'il est possible de faire pour régler ce conflit à l'amiable. Si ce n'est malheureusement pas possible et que notre voisin ne veut rien entendre, à nous d'envisager d'autres solutions.

La première, c'est de vérifier si notre voisin a bien respecté les distances légales d'implantation d'une piscine. Selon le code de l'urbanisme national en vigueur, la distance minimum entre la clôture de notre propriété et les bords de sa piscine doit être de 3 mètres ; à moins que le plan local d'urbanisme (PLU) de notre commune n'impose d'autres distances ! A nous d'aller voir en mairie les documents d'urbanisme.
Si le PLU ne prévoit rien en ce qui concerne les constructions de piscine, la construction est 100% légale . Par contre, si l'on s'aperçoit d'un manquement à la réglementation, on peut saisir le maire de la commune ou le tribunal administratif.

Piscine et nuisance sonore : quel recours ?

Même si notre voisin est dans une parfait légalité concernant l'installation de sa piscine dans son jardin, si l'on estime subir un préjudice, on peut invoquer ce qu'on appelle le droit des tiers. Les piscines étant soumises au droit des tiers, toute personne privée peut invoquer un abus de droit ou un trouble anormal de voisinage auprès du tribunal.
Attention cependant : il faut réussir à prouver la nuisance sonore subie pour que le tribunal puisse attester qu'il y a bien préjudice.

        

Les avis et commentaires
sur nuisances sonores dues à une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos