Construire une piscine en béton : les différentes techniques

Parmi les différents types de piscine, on trouve les piscines avec coque, les piscines gonflables et les piscines en béton. Mais il faut savoir que la famille des piscines en béton compte elle-même plusieurs types de piscine. En effet, pour la construction d’une piscine en béton, trois techniques peuvent être employées : la technique du coffrage, la technique du gunitage et celle des parpaings. Retour en détail sur ces techniques de piscine béton.

Une piscine en béton permet une installation rapide et soignée.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Une piscine en béton permet une installation rapide et soignée.  DR

Les différentes techniques de piscine béton

Le béton est le matériau le plus communément utilisé pour la construction d’une piscine enterrée car il profite d’une excellente résistance et d’une bonne longévité. Cependant, le béton n’est pas toujours utilisé de la même façon pour créer une piscine maçonnée : il peut être coulé, de deux façons, ou projeté. C’est la façon dont le béton est utilisé qui détermine le type de piscine béton construite.

La piscine béton en parpaings

Cette technique de piscine béton consiste à monter des parpaings sur une dalle en béton existante (autrement appelée le radier de la piscine). Ces parpaings représentent la structure du bassin : ils sont alignés, les uns sur les autres, pour former des rangées. Le béton est ensuite coulé dans les alvéoles des parpaings pour former des poteaux verticaux bétonnés qui viennent renforcer la structure tous les 2 mètres environ. La structure est aussi renforcée par un ferraillage horizontal (on parle de ceinture périphérique armée).

Les points positifs de cette technique :

  • La structure de la piscine est renforcée par un ferraillage et par du béton armé
  • Il s’agit d’une technique professionnelle
  • Il s’agit du type de piscine en béton le plus accessible (la piscine béton la moins chère)

La piscine en béton coulé : la technique du coffrage

Pour cette technique, la structure et les parois du bassin sont construites avec des blocs à bancher ou avec des panneaux de coffrage (en PVC, en aluminium…). Panneaux ou blocs doivent être assemblés les uns aux autres pour former les murs des parois.

Avec les panneaux, le béton est coulé dans le coffrage, ce qui permet de monter à la fois la structure et la dalle de fond de la piscine. Les blocs à brancher, eux, doivent être montés sur une dalle en béton existante. Le béton est ensuite coulé dans les blocs à bancher pour former uniquement les murs des parois.

Les points positifs de cette technique :

  • Ce type de piscine béton peut être disponible en kit
  • Le montage de la structure est simple à réaliser
  • Cette technique permet une grande personnalisation de la forme de la piscine

La piscine en béton projeté

La technique du béton projeté est aussi appelée gunitage. Ici, le béton est projeté à haute pression à l’aide d’un canon (ou compresseur) sur une structure en treillis métallique. La particularité de cette technique est que les parois et le radier de la piscine sont bétonnés en même temps. On dit que le béton est projeté par voie humide ou par voie sèche. Dans tous les cas, le fait qu’il soit projeté à haute pression lui permet de se compacter rapidement sur la structure.

Les points positifs de cette technique :

  • Le béton projeté permet la création d’une structure monobloc homogène et très solide
  • Cette technique permet une grande personnalisation du bassin
  • C’est la technique idéale pour une piscine aux formes arrondies ou avec des îlots

Quelle que soit la technique piscine béton choisie, toutes ces piscines maçonnées doivent être réalisées par des professionnels. Les piscines maçonnées sont ainsi reconnues pour leur grande résistance et leur bonne longévité.

        

Tout sur Techniques béton

Commentaires : Construire une piscine en béton : les différentes techniques

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos