Piscines en bois : les différentes classes de bois

Une piscine en bois est esthétique, intemporelle, durable. Pour autant, tous les bois ne peuvent être utilisés pour la construction d’une piscine. Car tous ne présentent pas la même résistance face à l’humidité. Retour sur ce que l’on appelle les classes de bois, et l’utilité de cette classification dans la construction d’une piscine.

Quels matériaux pour la construction de la piscine ?&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Bluewook</span>

Quels matériaux pour la construction de la piscine ?  © Bluewook

Que définissent les classes de bois ?

Il n’y a pas un bois mais plutôt des bois. Des essences plus exactement telles que le chêne, le teck, le pin, etc. Toutes les essences ont des propriétés, des qualités naturelles et des spécificités qui leurs sont propres. Résultat : tous les bois ne peuvent pas être utilisés pour les mêmes projets (en intérieur ou en extérieur, pour la construction d’un parquet ou pour la structure d’une piscine). On les regroupe dans des classes allant de 1 à 5. Ces classes définissent leur future utilisation en fonction de leur niveau d’exposition à l’eau, et aux taux d’humidité qu’elles sont capables de supporter. Alors, quelles classes de bois choisir pour la construction d’une piscine ?

Quelles sont ces classes et lesquelles choisir pour la construction d’une piscine ?

Les classes de 1 à 5 regroupent des bois ne pouvant être utilisés pour les mêmes projets.

  • Classe 1 : ces bois ne peuvent être exposés à une humidification. Ils sont utilisés en intérieur (protégés des intempéries) tels que pour du parquet ou du lambris.
  • Classe 2 : pour une utilisation en intérieur, ils doivent être protégés des intempéries mais ils peuvent supporter un taux d’humidité occasionnellement élevé.
  • Classe 3 : ces bois peuvent être exposés en extérieur, à l’humidité et aux intempéries, mais il est préférable que l’eau ne s’accumule pas ou que le contact ne soit pas permanent. Ces bois ne peuvent être en contact le sol.

Les bois de classe 3 peuvent être utilisés pour la construction de piscine mais ils ne garantissent pas une grande durabilité.

  • Classe 4 : ces bois peuvent être en contact permanent avec le sol et / ou l’eau douce. Ils peuvent être utilisés de manière durable en extérieur.
  • Classe 5 : ces bois peuvent être immergés ou partiellement immergés de manière permanente ou irrégulière. Il peut s’agir d’eau douce ou d’eau de mer.

Les deux dernières classes, classe 4 et classe 5, sont recommandées pour la construction de piscine en extérieur, qu'il s'agisse de piscines enterrées ou semi-enterrées.

        

Les avis et commentaires
sur piscines en bois : les différentes classes de bois

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos