Le financement d’une piscine : les différentes solutions

L’installation d’une piscine représente un pôle de dépenses important. Comment financer votre piscine ? Quelles solutions s'offrent à vous. Toutes nos explications.

Le financement d’une piscine peut s'effectuer de plusieurs façons suivant vos moyens.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; piovesempre - Thinkstock</span>

Le financement d’une piscine peut s'effectuer de plusieurs façons suivant vos moyens.  © piovesempre - Thinkstock

Quel prix pour une piscine ?

Avant de penser au financement de votre piscine, déterminez d’abord le montant de la somme à financer. Si vous passez par un professionnel pour l’installation de votre piscine, faites-lui établir un devis précis. Vous aurez ainsi une idée précise du prix global de votre piscine.

Dans tous les cas, pour calculer le prix global de votre piscine, il vous faut tenir compte des éléments suivants :

  • Le type de piscine. Selon le type de piscine que vous choisissez, le prix sera plus ou moins élevé. Le prix de base pour une piscine hors-sol en kit est de 1 000 €. Pour une piscine creusée, il faut compter un budget initial de 5 000 € minimum. Les prix peuvent s’élever jusqu’à 50 000 € et plus pour les piscines de luxe.
  • Les accessoires. Comptez dans le prix global les éléments comme le local technique, mais également les équipements de sécurité comme l’alarme de piscine.
  • La TVA. Votre piscine est soumise à un taux de TVA de 20%.

Quel financement pour ma piscine ?

Pour financer votre piscine, vous pouvez choisir de régler le montant au comptant directement au constructeur, si vous possédez cette somme. Cela vous évite de payer des intérêts.

Les constructeurs proposent également des facilités de paiement, avec ou sans acompte et sur des durées variables. Ils peuvent également vous mettre en relation avec des organismes de crédit pour souscrire à des prêts.

Différents types de prêts peuvent servir à financer la construction d’une piscine. Pour les petits montants (jusqu’à 6 000 €), il est possible d’opter pour un crédit revolving sous forme de réserve d’argent. Si vous souhaitez emprunter un montant plus important (jusqu’à 20 000 €), optez plutôt pour un prêt personnel.

Dans tous les cas, contactez votre constructeur de piscines ou votre établissement bancaire qui vous proposera la solution la plus adaptée pour financer votre piscine, notamment un crédit spécifique.

        

Tout sur Financement piscine

Les avis et commentaires
sur le financement d’une piscine : les différentes solutions

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos