Le prêt personnel pour l’achat d’une piscine

Vous souhaitez acheter une piscine ? Le moment est venu de vous pencher sur son financement. Le prêt personnel fait partie des solutions viables pour l'achat d'une piscine et se décline sous deux formes : le prêt travaux et le crédit affecté. Caractéristiques du prêt personnel et documents à fournir, retrouvez nos explications dans cet article.

Penser sa piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; XtravaganT - Fotolia.jpg</span>

Penser sa piscine  © XtravaganT - Fotolia.jpg

Le prêt personnel ou prêt travaux pour l'achat d'une piscine

  • Un prêt personnel permet d’emprunter des sommes allant jusqu’à 75 000 €. Ce prêt est donc tout indiqué pour financer un projet piscine de petite comme de grande envergure.
  • En outre, le prêt personnel bénéficie d’un taux d’intérêt fixe qui n'augmente pas avec vos mensualités.
  • Ce taux sera toutefois moins élevé si vous choisissez de rembourser votre crédit à court terme.
  • Vous n'avez pas ici à justifier de l'usage qui sera fait des sommes empruntées.
  • L'argent vous est directement versé sur votre compte bancaire.
  • Il vous sera possible de rembourser, totalement ou partiellement, votre emprunt par anticipation.

Acheter une piscine grâce au crédit affecté

Ici, votre crédit affecté sera spécifiquement dédié à l'achat de votre piscine. De fait, ce prêt permet un certain nombre de garanties que ne couvre pas le prêt personnel classique.

En effet, vous n'êtes pas tenu de rembourser votre crédit en cas :

  • de défaut de livraison ;
  • de défauts sur le bassin (non-respect de ses spécificités techniques) ;
  • de défauts sur les accessoires inclus ;
  • de dysfonctionnement de l'installation ;
  • et plus généralement en cas de malfaçon.

À noter : si votre demande de prêt est rejetée, l'achat et les travaux d’installation de votre piscine seront également annulés.

Prêt personnel : les documents à fournir

1. Le devis ou bon de commande des matériaux de construction de votre piscine.

2. La photocopie (recto-verso) de votre pièce d'identité.

3. Un relevé d'identité bancaire (RIB).

4. Un justificatif de domicile. (Vous êtes logé par un membre de votre famille ? Fournissez à votre banque une déclaration sur l'honneur de votre hébergeur et une photocopie de son livret de famille).

5. Vos justificatifs de revenus.

  • Salariés : votre dernier bulletin de salaire.
  • Retraités et personnes en activité non salariée : la photocopie de votre dernier avis d'imposition.
  • Propriétaires : une photocopie de votre taxe foncière.

En savoir plus sur le financement et l'achat d'une piscine.

        

Les avis et commentaires
sur le prêt personnel pour l’achat d’une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos