Quel budget prévoir pour l’achat d’une piscine ?

Tout le monde rêve d’une piscine privée dans son jardin. Mais ce rêve a un coût ! Retour sur le budget à prévoir pour l’achat, et l’installation, d’une piscine dans votre jardin.

Mieux vaut bien évaluer son budget avant de se lancer dans la construction d'une piscine.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; ep_stock - Thinkstock</span>

Mieux vaut bien évaluer son budget avant de se lancer dans la construction d'une piscine.  © ep_stock - Thinkstock

Budget piscine : de quoi est-il composé ?

Le prix d’achat d’une piscine est variable. Celui-ci varie en effet en fonction

  • du type de piscine choisi : piscine hors-sol, enterrée, semi-enterrée, couloir de nage, piscine en kit, extérieur, intérieur…
  • des matériaux, du revêtement et des équipements utilisés.
  • des dimensions, de la forme et de la profondeur de la piscine.

D’autre part, au prix d’achat de la piscine, vous devez ajouter à votre budget

  • le transport de la piscine jusqu’à votre jardin
  • le coût d’installation et de la possible main d’œuvre
  • la préparation de l’emplacement et les travaux préalables : terrassement, drainage…
  • la mise en service de la piscine 
  • la construction d’un local technique
  • le raccordement électrique
  • le futur coût d’entretien de la piscine  

Quel budget prévoir ?

En fonction du type de piscine que vous souhaitez installer dans votre jardin, vous pouvez compter

  • pour une piscine hors-sol souple : de 700 € à 3 000 €.
  • pour une piscine hors-sol rigide, à panneaux métalliques ou en bois : de 1 500 € à 10 000 €.
  • pour un kit de piscine enterrée à monter soi-même : 4 000 € à 15 000 €.
  • pour un kit de piscine enterrée et montée par professionnel : 12 000 € à 30 000 €.
  • pour une piscine en béton, prête à plonger : à partir de 15 000 €.
  • pour un espace baignade-balnéo entièrement personnalisé : à partir de 20 000 €.

A ce budget, vous devez intégrer également le coût d’installation d’un dispositif de sécurité : une alarme, une barrière de protection, une couverture rigide ou semi-rigide ou un abri de piscine. L’installation d’un dispositif de sécurité est obligatoire depuis janvier 2004. Seules les piscines gonflables ne sont pas soumises à ce dispositif de sécurité.

A noter : la piscine est soumise à la taxe d’habitation puisqu’elle est considérée comme une dépendance de votre habitation. Si le cadre de la piscine est maçonné, elle est également soumise à la taxe foncière. 

        

Les avis et commentaires
sur quel budget prévoir pour l’achat d’une piscine ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos