Les organismes vivants de la piscine naturelle ou bio

Les organismes vivants viennent compléter le travail d’épuration fait par les plantes. Ils sont donc nécessaires au bon fonctionnement d’une piscine naturelle. Voyons ensemble qui sont ces petites bêtes qui élisent domicile dans votre bassin.

Les organismes vivants de la piscine naturelle ou bio&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Dominique VERNIER - Fotolia.com</span>

Les organismes vivants de la piscine naturelle ou bio  © Dominique VERNIER - Fotolia.com

Les bactéries

Des bactéries vont se développer sur les racines des plantes qui composent votre piscine naturelle. Elles ont un rôle essentiel dans l’épuration de l’eau, ce sont elles qui dégradent les composés nocifs et transforment les déchets organiques en nutriments assimilables par les plantes. Ces "bonnes" bactéries sont à différencier de bactéries pathogènes telles que les staphylocoques qui peuvent se développer dans une eau stagnante, mal entretenue ou trop chaude.

Les petits crustacés

Daphnies, aselles, crevettes d’eau douce, les petits crustacés ont aussi leur place dans votre zone de lagunage ! Les daphnies par exemple vont jouer un rôle important dans le cycle des nitrates et des phosphates (à l’origine du développement des algues) et vont donc participer à l’épuration de l’eau. Les aselles sont reconnus comme étant de bons fossoyeurs et nettoyeurs de débris végétaux. Quant aux crevettes d’eau douce, elles n’hésitent pas à assimiler tous les parasites.

Les insectes

Votre piscine bio se peuple d’insectes de tous genres. La plupart jouent un rôle dans le bon fonctionnement du bassin, mais d’autres peuvent s’avérer néfastes. On pense particulièrement aux moustiques, qui, comme nous le savons, prolifèrent assez rapidement dans les milieux naturels et eaux stagnantes.

Mais pas de panique, votre eau est vivante, elle est en mouvement, normalement vous n’aurez pas de problème avec ces insectes piqueurs, surtout si votre bassin est peuplé de gerris ou punaises d'eau, ce sont d’excellents prédateurs de moustiques. D’autre part, si les pucerons commencent à envahir vos plantes en été, pensez à immerger les pots et feuillages momentanément pour noyers les insectes.
Les libellules, mantes religieuses, dytiques colonisent aussi l’intérieur ou le pourtour du bassin.

Les espèces à éviter

Certaines espèces sont à éviter. Même si cela peut vous paraitre tentant d’en mettre, les poissons n’ont pas vraiment leur place dans une piscine naturelle. Ils vont favoriser le développement d’algues, troubler l’eau et abimer la végétation du bassin. De manière générale, mieux vaut éviter de peupler le bassin avec des espèces qui se prolifère trop rapidement.

Si la présence d’habitants étrangers vous dérange, inutile de vous lancer dans la construction d’une piscine bio, vous ne vous sentirez pas à l’aise. Ces organismes vivants sont nécessaires à toutes piscines naturelles, ils sont là pour faire vivre l’écosystème et l’équilibrer.

 La faune de votre piscine naturelle possède un impact considérable sur son bon fonctionnement. Elle contribue au fragile équilibre biologique du bassin. N’hésitez pas à demander conseils à des professionnels de la piscine naturelle.

        

Les avis et commentaires
sur les organismes vivants de la piscine naturelle ou bio

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos