Piscine à débordement : technique et principe

Dans une piscine à débordement, la surface de l’eau se confond avec la ligne d’horizon. Grâce à un système de double bassin, la piscine à débordement vous offre de nombreux avantages. Piscine-privée vous explique la technique et le principe de ce genre de piscine : quelles sont les caractéristiques de la piscine à débordement ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Quel est l’équipement nécessaire pour filtrer correctement l’eau ? Comment la construire et comment créer un effet cascade ?

Une piscine à débordement possède un impact visuel important et une beauté sans pareil.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Goodluz - Thinkstock</span>

Une piscine à débordement possède un impact visuel important et une beauté sans pareil.  © Goodluz - Thinkstock

Piscine à débordement : ses caractéristiques

La piscine à débordement se distingue d’une piscine traditionnelle par le fait qu’elle n’a pas de margelle et qu’elle laisse déborder l’eau dans une goulotte ou un bassin en contrebas. Ce second bassin, appelé bac tampon, doit représenter 10% de la surface totale de la piscine. Il se charge de gérer le débit d’eau et d’amener cette dernière vers le système de filtration. Une fois filtrée, elle est renvoyée dans le bassin de baignade grâce à des buses de refoulement placées au fond du bassin ou sur les côtés. Il existe deux types de piscine à débordement : celles à débordement partiel (sur un ou deux côtés seulement) ou celles à débordement total ou piscines miroir qui débordent sur tout le périmètre du bassin.

Les différents types de piscines à débordement

Il existe deux types de piscine à débordement avec une configuration différente :

Le débordement cascade Il s’agit de la configuration la plus répandue. L’eau déborde du bassin sur un côté seulement (voire deux) et tombe en cascade dans une goulotte ou un bac tampon situé plus bas.
Le débordement miroir L’eau déborde sur tout le périmètre de la piscine et rejoint le bac tampon grâce à une fente située tout autour du bassin. On parle de miroir car la piscine se fond complètement avec l’environnement et le résultat est très esthétique.

Avantages d'une piscine à débordement

Eau toujours propre, entretien plus facile Grâce à l’écoulement continu de l’eau vers le bac tampon, les saletés n’ont pas le temps de tomber au fond du bassin et sont acheminées directement vers le bac tampon pour être filtrées.
Bac tampon fonctionnel Le bac tampon est placé en contrebas et est très pratique pour récupérer l’eau de pluie ou stocker les jouets de piscine.
Esthétisme et élégance La piscine à débordement est plus élégante car elle n’a pas de margelle et aucun élément ne vient « gêner » la ligne d’horizon.
Economie d'eau Le bac tampon permet de récupérer l’eau de pluie ce qui vient compenser les pertes d’eau dues à l’évaporation en été.
Impression de grandeur L’absence de margelle donne l’impression de nager dans une piscine plus grande.

Inconvénients d'une piscine à débordement

Température difficile à maintenir L’eau est en perpétuel mouvement et a tendance à se refroidir plus vite et ce, même si vous équipez votre piscine d’un système de chauffage. 
Besoin d'une pompe plus puissante L’écoulement de l’eau étant plus important, il faut alors une pompe plus puissante pour gérer le débit et filtrer l’eau correctement ce qui engendre plus de frais d’électricité.
Difficulté à gérer le débit de l'eau L’écoulement doit être constant et régulier pour maintenir le niveau d’eau des bassins, garder une eau bien propre et éviter que la pompe ne tourne à vide. Il faut investir dans des accessoires pour gérer le débit.
Plus difficile à installer Les piscines à débordement demandent de faire d’importants travaux (à réaliser par des professionnels) ce qui a des répercussions sur le prix final. Le coût de construction est en général 30 % plus élevé que pour une piscine traditionnelle.

Piscine à débordement : l'équipement nécessaire

La piscine à débordement a un système de filtration qui lui est propre et demande d’utiliser un équipement spécial :

  • La pompe pour absorber le débit d'eau : elle doit être puissante car le débit est important dans une piscine à débordement
  • La sonde niveau : elle sert à tester le niveau et à contrôler le volume d’eau présent dans le bassin de baignade et prévient l’électrovanne en cas de trop plein ou lorsque le niveau d’eau est trop bas
  • Les vannes anti-retour pour stopper le déversement de l'eau en cas de panne de la pompe
  • L’électrovanne : elle active ou arrête la pompe de filtration ainsi que le remplissage du bac tampon. S’il y a trop d’eau, elle fait passer la pompe de filtration en marche forcée pour augmenter le débit de filtration. S’il n’y a pas assez d’eau, elle arrête la pompe de filtration pour éviter que le système ne tourne à vide.
  • La pompe de débordement : elle n’a pas pour but de filtrer l’eau mais d’assurer un débit constant et régulier pour que le débordement soit continu et que l’eau soit filtrée correctement. Elle accompagne la pompe de filtration mais ne la remplace pas.
  • Un système d'injection de gaz carbonique est parfois conseillé pour rééquilibrer le pH de l'eau car la chute d'eau libère du gaz carbonique.

Construire une piscine à débordement

Une étude approfondie de votre terrain est indispensable avant la construction de votre piscine à débordement. Pour réussir l’effet de la piscine à débordement, il vaut mieux la construire à la limite d’une dénivellation. Depuis votre piscine, vous aurez vue sur un paysage fabuleux. Il est aussi possible de tirer parti d’un terrain en pente avec une piscine à débordement. Mais attention, pour obtenir un résultat parfait, il est fortement conseillé de passer par un professionnel et éviter de vous lancer vous-même dans les travaux. La piscine à débordement demande une maçonnerie irréprochable pour ne pas rater l’effet de débordement. La complexité des travaux pour construire une piscine à débordement a donc des répercussions sur le montant final de la facture. Comptez 20 à 30 % de plus que pour la construction d’une piscine traditionnelle.

Piscine à débordement : l’effet cascade

Lorsque l’eau déborde et tombe dans la goulotte et le bac tampon, elle engendre un bruit similaire à celui d’une cascade. Si cela peut paraître reposant et relaxant au premier abord, un son trop fort peut vite agacer et avoir l’effet contraire. Pour que le débordement soit le plus silencieux possible, il est préconisé de donner une coupe « biseau » au mur de débordement de façon à ce que l’eau ruisselle le long de la paroi.

        

Tout sur Piscine débordement

Commentaires : Piscine à débordement : technique et principe

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos