Schéma de filtration d’une piscine à débordement

La piscine à débordement tient son originalité de son esthétisme, son élégance et son intégration parfaite à l’environnement et au paysage. Elle se démarque aussi des piscines traditionnelles par son système de filtration qui lui est propre. Découvrez quelles sont les spécificités de la piscine à débordement, comment fonctionne le système de filtration, quel est le cycle de l’eau dans ce genre de bassin et où positionner les buses de refoulement pour assurer un brassage parfait de l’eau.

Découvrez le cycle de l'eau d'une piscine à débordement. Découvrez le cycle de l'eau d'une piscine à débordement.  © leontudor - Thinkstock

Spécificités de la piscine à débordement

La piscine à débordement fonctionne sur le principe du débordement continu de l’eau. L’eau du bassin de baignade s’écoule dans une goulotte et est aspirée par une bonde de fond avant de passer dans un autre bassin appelé bac tampon qui se charge à son tour d’envoyer l’eau vers le bloc de filtration. Pour permettre l’écoulement de l’eau, la piscine à débordement n’a pas de margelle sur un côté ou tous les côtés du bassin. Elle donne l’impression de ne faire qu’un avec la ligne d’horizon et s’intègre donc parfaitement au paysage et à l’environnement. La piscine est construite sur deux niveaux avec le bac tampon en contrebas. Grâce à l’écoulement continu de l’eau, l’entretien est facilité et l’eau est toujours propre.

Système de filtration d’une piscine à débordement

Le système de filtration d’une piscine à débordement est le même que pour une piscine traditionnelle. La seule différence réside dans le fait qu’il est nécessaire de construire un bac tampon pour réguler le débit d’eau entrant qui est beaucoup plus important qu’avec des skimmers.

Pour filtrer une piscine à débordement, il faut équiper votre bassin :

  • D’une pompe de filtration qui se charge d’aspirer l’eau et aussi de la renvoyer vers le bassin
  • D’un filtre qui va nettoyer l’eau et retenir les impuretés
  • De canalisations pour acheminer l’eau entre le bassin et la pompe de filtration

D’autres accessoires sont nécessaires en complément du système de filtration pour gérer le débit de l’écoulement de l’eau : la sonde de niveau, l’électrovanne et la pompe de débordement.

Le cycle de l’eau dans une piscine à débordement

Le cycle de l’eau d’une piscine à débordement est différent de celui d’une piscine classique. L’eau du bassin de baignade ne passe pas par des skimmers mais s’écoule en continu dans une goulotte pour ensuite atterrir dans le bac tampon. Grâce à la pompe de filtration, l’eau du bac tampon est aspirée pour être nettoyée par le filtre avant d’être renvoyée dans le bassin de baignade grâce à des buses de refoulement. Les buses de refoulement ne sont pas placées au même endroit selon le type de piscine à débordement.

Piscine à débordement partiel (sur un ou deux côtés seulement)

Avec ce genre de piscine à débordement, seul un ou deux côtés du bassin sont équipés d’une goulotte. Les buses de refoulement peuvent être placées sur le côté opposé de la goulotte, sur le côté porteur de la goulotte ou sur les deux. Il est préférable de placer les buses sur le côté opposé et porteur de la goulotte pour permettre un bon brassage de l’eau et réduire le cycle de filtration.

Piscine à débordement total ou piscine miroir (sur tout le périmètre du bassin) :

La piscine à débordement total est entourée de goulottes de plage ou périphériques sur tout son périmètre. Le débit d’eau est très important. Les buses sont alors placées au fond du bassin pour faire circuler l’eau du bas vers le haut (en direction des goulottes).

Schéma hydraulique d’une piscine à débordement

Le parcours de l'eau dans une piscine à débordement Le parcours de l'eau dans une piscine à débordement  © Anne Denicourt

        

Tout sur Filtration piscine débordement

Commentaires : Schéma de filtration d’une piscine à débordement

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos