Les tongs et claquettes pour se protéger des verrues à la piscine

Les tongs ou claquettes de piscine ont une double utilité : elles permettent de ne pas glisser au bord de l'eau, et de se protéger contre certains virus tels que les verrues plantaires.

Les tongs et claquettes pour se protéger des verrues à la piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Delphimages - Fotolia.com</span>

Les tongs et claquettes pour se protéger des verrues à la piscine  © Delphimages - Fotolia.com

La prolifération des verrues à la piscine

Les verrues plantaires sont dues à un virus qui se développe facilement dans les milieux chauds et humides.

Vos pieds seront d'autant plus sensibles aux bactéries s'ils ont récemment été blessés ou écorchés.

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas l'eau de la piscine qui sera contagieuse, mais plutôt les contours de la piscine, les couloirs des vestiaires, les toilettes, les pédiluves, les douches...

Inutile donc de nager avec des chaussures de natation (au contraire, vous risqueriez d'attraper une mycose), en revanche, pensez à prendre une paire de chaussures à mettre dès votre sortie de l'eau.

Les tongs ou claquettes de piscine pour se protéger des virus

S'il est impossible de se protéger à 100%, les chaussures de piscine réduiront considérablement les possibilités d'entrer en contact avec les virus.

L'idéal sera de mettre vos claquettes dès la sortie des vestiaires, et de les laisser à proximité du bassin pour les enfiler tout de suite après votre baignade.

Vos tongs de piscine ne seront bien sûr pas les mêmes que vos tongs de ville (les surveillants de baignade ne vous autoriseraient pas à porter les mêmes chaussures).

Voir aussi nos articles : protéger la peau et les cheveux des attaques du chlore, la serviette de piscine, le maillot de bain.

        

Les avis et commentaires
sur les tongs et claquettes pour se protéger des verrues à la piscine