Asthme et sport : la natation pour développer sa capacité pulmonaire

En France, on dénombre aujourd’hui plus de 3,5 millions d’asthmatiques dont un quart d’enfants et d’adolescents. Pour prévenir cette pathologie et améliorer ses capacités respiratoires, la natation est une des activités recommandée par les professionnels de la santé.

La natation, un sport recommandé pour les asthmatiques&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

La natation, un sport recommandé pour les asthmatiques  © Fotolia

Les bienfaits de la natation sur l’asthme

L’asthme est une maladie chronique des bronches qui se manifeste par des crises plus ou moins sévères lors desquelles les bronches s’obstruent et empêchent l’air de circuler.

En tant que sport d’endurance, la natation est un sport qui permet d’améliorer à la fois ses capacités respiratoires et son cardio. En effet, lorsque l’on nage, nous réalisons un travail respiratoire. Pour la brasse, il faut par exemple inspirer au moment de la poussée et expirer en ramenant les bras devant nous. Quant au crawl, la respiration doit être coordonnée au mouvement des bras.

En nageant régulièrement, il est possible de diminuer les effets néfastes de la constriction des bronches et d’augmenter son niveau de tolérance à l’effort.

Préparer sa séance de natation

Avant de se jeter à l’eau, il faut d’abord trouver la piscine idéale pour aller nager. De nombreuses études ont démontré que le chlore utilisé dans le traitement de l’eau pouvait provoquer des crises d’asthme ou des allergies. Pour éviter cela, certaines piscines publiques choisissent à présent de traiter l’eau des bassins à l’ozone. Ce procédé naturel permet de diminuer l’inhalation de produits chimiques et, par conséquent, le risque de difficultés respiratoires.

Avant la séance, il est également conseillé de s’échauffer et de prendre deux bouffées de bronchodilatateur 10 à 15 minutes avant l'effort pour prévenir un asthme induit par l'effort.

Les nageurs asthmatiques célèbres

Il existe de nombreux sportifs de haut niveau et de nageurs professionnels souffrant d’asthme. L’exemple le plus célèbre est celui de Mark Spitz, ancien nageur américain. Il a gagné sept médailles d’or lors des Jeux olympiques d'été de Munich en 1972 et seul Michael Phelps a pu battre ce record et le détrôner.

Du côté des femmes, Amy Van Dyken est également une ancienne nageuse américaine atteinte d’asthme sévère. Cette maladie chronique ne l’a pas empêché d’être six fois championne olympique et de devenir la première américaine à remporter quatre médailles d'or lors de mêmes Jeux olympiques.

        

Les avis et commentaires
sur asthme et sport : la natation pour développer sa capacité pulmonaire

  • La natation est le meilleur sport et divertissement qu'il soit je pratique celui ci entre 6 & 8 heures par semaine surtout la brasse ayant une prothèse de hanche ceci et très tonic et permet d’évacuer le stress des contraintes de la vie je le conseil à toutes les personnes cherchant une complicité avec l'effort et le plaisir de son corps.

    channel278 - Le 09/02/15 à 7h42

Tous les avis et commentaires
sur asthme et sport : la natation pour développer sa capacité pulmonaire