La natation pour soulager une sciatique

La sciatique, et plus communément le mal de dos, sont très courants dans notre société actuelle. Outre les traitements médicaux et le repos nécessaires à une bonne convalescence, il est possible d’accélérer le processus de guérison en pratiquant la natation. Découvrez quels sont ses bienfaits et quels exercices réalisés.

La natation pour soulager une sciatique&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Thinkstock</span>

La natation pour soulager une sciatique  © Thinkstock

Rester actif malgré la douleur

La sciatique est une douleur qui prend son origine dans le nerf sciatique au niveau de la fesse et qui peut descendre jusqu’à l’arrière de la cuisse, au mollet voire jusqu’au pied dans le pire des cas. Selon la gravité du cas, certaines personnes se retrouvent dans l’impossibilité de marcher ou de poser le pied sur le sol. Même si du repos est toujours bénéfique, il est important de rester actif pour solliciter le muscle et ne pas perdre en mobilité. Il n’est pas question évidemment de courir un marathon ou de jouer au tennis mais certaines activités sportives peuvent tout de même être pratiquées.

Les bienfaits de la natation

Etant considéré comme un sport porté, la natation n’est pas du tout traumatisante pour les articulations et les muscles en général. Le corps est en quasi-apesanteur dans l’eau ce qui permet au nageur de relaxer la colonne vertébrale. La natation permet aussi de se muscler le dos. En améliorant votre maintien au niveau de cette zone, vous soulagez ainsi vos vertèbres et réduisez les tensions. Sachez aussi qu’en effectuant des mouvements en piscine ou dans la mer, vous profitez de la résistance naturelle de l’eau pour augmenter l’intensité du travail musculaire tout en protégeant vos articulations. En cas de sciatique, consultez toujours un médecin car la natation ne la guérit pas. Elle permet simplement de soulager la douleur et d’éviter qu’elle ne réapparaisse par la suite.

Quel nage pratiquée avec une sciatique ?

Si la natation permet de soulager une sciatique, tout dépend bien évidemment des mouvements que vous effectuez et de l’intensité que vous y mettez. L’idéal est de nager 2 à 3 fois par semaine à raison de 30 à 45 minutes par séance. Privilégiez le dos crawlé car cette nage permet de muscler le dos, la sangle abdominale et les épaules. Le crawl sollicite beaucoup les lombaires et pourrait aggraver la sciatique. Oubliez la brasse et le papillon qui sont des nages « traumatisantes » pour le dos et les articulations. Faites des mouvements amples et souples et ne cherchez pas à faire de la vitesse. Le but étant de soulager la douleur et de détendre la masse musculaire.

 

        

Les avis et commentaires
sur la natation pour soulager une sciatique