La rééducation en piscine

Dans le cas de lésions musculaires ou d’accidents plus graves, il faut souvent passer par la case rééducation. De nombreux professionnels de santé préconisent la rééducation en piscine car elle présente de nombreux avantages. Découvrez ici quels sont ses bienfaits, comment se passent les séances et où vous adresser.

La rééducation en piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

La rééducation en piscine  © Fotolia

Pourquoi choisir la rééducation en piscine ?

La rééducation en piscine est souvent préconisée par les kinésithérapeutes car le milieu aquatique présente de nombreux avantages. Etre dans l’eau est idéal car votre corps est en quasi-apesanteur. L’allègement de votre corps permet de diminuer la pression exercée sur les articulations ou les os fracturés. Vous pouvez ainsi reprendre plus facilement appui sur vos membres et remarcher plus rapidement. La chaleur de l’eau aide aussi à détendre les muscles et vous permet de gagner en amplitude musculaire. Vous ressentez moins la douleur et vous retrouvez petit à petit force et équilibre.

Comment se passe la rééducation en piscine ?

Selon la piscine choisie et le kinésithérapeute, les séances peuvent différer au niveau des exercices à réaliser mais le contexte reste le même. La rééducation se passe dans une eau chauffée aux environs de 35°C et à une profondeur de 1m environ. Les séances excèdent rarement les 30 minutes car la résistance de l’eau augmente l’intensité du travail musculaire. Les exercices se font avec l’eau et non contre l’eau, ce qui veut dire que l’eau accompagne vos mouvements et non l’inverse. Il est primordial de ne pas travailler contre la résistance de l’eau au risque d’aggraver les lésions. L’eau oppose une force uniforme au mouvement et permet une réhabilitation des muscles en douceur. La rééducation en piscine se veut aussi ludique. Vous utiliserez des accessoires tels que des flotteurs, des « frites » ou des palmes.

Où s’adresser ?

Pour pratiquer la rééducation en piscine, il est primordial de se faire accompagner par un professionnel type médecin du sport ou kinésithérapeute. Il vaut dirigera ensuite vers un centre de balnéothérapie ou de thalassothérapie. Contrairement à une piscine « classique », ce genre d’établissement est spécialement équipé pour la rééducation et l’eau y est à une température idéale. Les séances de rééducation sont souvent prises en charge par la sécurité sociale. Pour ceux qui veulent continuer à réaliser des exercices dans l’eau après la rééducation, il est possible de s’inscrire à des cours d’aquagym, d’aquafooting ou d’aquabike. Cela vous permettra de continuer le renforcement musculaire tout en douceur.

        

Tout sur La rééducation

Les avis et commentaires
sur la rééducation en piscine