Les contre-indications à la pratique de la natation

Considéré comme un sport porté et non-violent pour les articulations, la natation est souvent recommandée pour soulager les courbatures, le mal de dos et récupérer après un effort musculaire important. Malgré tous ses bienfaits, il existe pourtant des contre-indications à la pratique de la natation. Même si elles sont peu nombreuses, il est important de les souligner afin de se jeter à l’eau en connaissance de cause.

Les contre-indications à la pratique de la natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Thinkstock</span>

Les contre-indications à la pratique de la natation  © Thinkstock

Les grandes pathologies

Dans les contre-indications à la pratique de la natation, vous trouverez en premier lieu les grandes pathologies qui perturbent les fonctions de l’organisme telles une cardiopathie, une pneumopathie ou une neuropathie. Il est préférable de ne pas nager également dans le cas de pathologies nécessitant un temps de guérison. Oubliez donc la natation en cas d’infection pulmonaire ou ORL. Il est important de bien récupérer avant de retourner nager. En cas d’épilepsie, il est recommandé de ne pas fréquenter les piscines afin d’éviter de perdre connaissance dans l’eau. Pour les douleurs chroniques du dos, oubliez la pratique du crawl qui est très mauvaise en cas de lombalgies.

Les pathologies cutanées

La peau est aussi une zone sensible et plus particulièrement en milieu aquatique. Evitez les piscines en cas d’eczéma (en phase suintante) ou en cas de brûlure sévère. En cas de mycoses ou de verrues plantaires, il vaut mieux éviter de fréquenter les piscines. Vous pourriez risquer de ralentir le processus de guérison et il y a de grandes chances pour que vous contaminiez les autres nageurs.

Les allergies et les lésions musculaires

Si vous souffrez d’une tendinite à l’épaule ou au genou à force de pratiquer la natation, il est préférable de faire une pause pendant quelques temps ou de ralentir la fréquence des entraînements. Les allergies sont aussi une bonne raison pour ne pas aller nager. Il n’est pas rare de voir des nageurs développer une allergie au chlore. Elle peut se manifester de différentes façons mais la plus courante est l’irritation des yeux, une déshydratation de la cornée et des éternuements fréquents.

Hormis ces contre-indications, sachez que la natation est un des sports les plus bénéfiques pour votre santé et qu’elle est très souvent conseillée par les médecins du sport en cas de rééducation. La natation est aussi le sport complémentaire par excellence puisqu’elle permet de travailler l’endurance, le cardio et qu’elle est idéale pour la récupération musculaire.

        

Les avis et commentaires
sur les contre-indications à la pratique de la natation