Natation et lombalgie

La lombalgie est un mal de dos courant provoquée par une mauvaise posture, un sport trop violent ou le stress. Si elle est souvent sans gravité, il est important de la soigner pour éviter qu’elle ne se transforme en lombalgie chronique. La natation est le sport idéal pour prévenir son apparition et peut même se pratiquer en cas de crise.

Natation et lombalgie&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Natation et lombalgie  © Fotolia

Qu’est-ce qu’une lombalgie ?

La lombalgie, appelée aussi dorsalgie, représente 85% des maux de dos diagnostiqués chez les personnes souffrant du dos. Elle se caractérise par une douleur et une raideur au niveau de la zone des lombaires, c’est-à-dire au bas du dos. Elle apparaît en cas de mauvaise posture prolongée, de pratique d’un sport violent ou au contraire en cas de déficit d’activité. Les personnes en surpoids ou sujettes au stress sont aussi concernées par les problèmes de lombalgie. S’il s’agit souvent de douleurs temporaires (de quelques jours à quelques semaines), il existe aussi des cas de lombalgies plus graves qui durent des mois voire des lombalgies chroniques.

Comment prévenir et soigner la lombalgie ?

Pour prévenir l’apparition d’une lombalgie, il est tout d’abord recommandé de renforcer les muscles du dos et la ceinture abdominale. Cela vous permettra d’avoir un meilleur maintien de la colonne vertébrale et de soulager la zone des lombaires. Certains exercices de musculation sont faciles à pratiquer à la maison. Si vous souffrez d’une lombalgie, il est recommandé de ne pas rester inactif au risque d’aggraver le problème. Il est important de continuer à faire du sport mais tous les sports ne sont pas bons. La natation est excellente pour les problèmes de dos car c’est un sport non violent pour les articulations et qui se pratique en quasi-apesanteur. Il faut cependant faire attention à la nage que vous pratiquez.

Quelle nage privilégier ?

Si la natation est le sport idéal en cas de lombalgie, ce n’est pas le cas de tous les types de nage. Oubliez le papillon car c’est une nage qui creuse le dos et demande une musculature importante pour le nager correctement. La brasse avec la tête hors de l’eau est aussi à proscrire car elle cambre votre dos. La brasse dite « coulée » peut se pratiquer à condition de bien la maîtriser. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un maître-nageur. Le crawl se nage dans le prolongement du corps mais il n’est pas toujours recommandé car au moment de respirer, le nageur effectue une légère rotation du dos. Le dos crawlé est la nage idéale car il fait travailler la musculature dorsale, favorise le développement du thorax et corrige la courbure de votre dos. De plus, en dos crawlé, le nageur ne rencontre aucun problème de respiration. Pour soulager encore plus votre dos, vous pouvez nager avec un pull-buoy entre les jambes pour réduire encore davantage la cambrure.

        

Les avis et commentaires
sur natation et lombalgie