Attention aux vives, un poisson de plage dangereux

Se baigner en milieu naturel sous-entend qu’il est indispensable de cohabiter avec d’autres espèces. En plus des méduses, des crabes et des oursins vivant dans la mer, il faut aussi se méfier des vives, petits poissons dont la piqûre se révèle très douloureuse. Comment reconnaître ce petit poisson, comment savoir si vous avez été piqué et comment réagir en cas de piqûre ?

Attention aux vives, un poisson de plage dangereux&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Attention aux vives, un poisson de plage dangereux  © Fotolia

Qu’est-ce qu’une vive ?

Une vive est un petit poisson brun qui peut mesure entre 10 et 40 cm selon l’espèce. Il se nourrit de petits poissons et de petits crustacés. A marée basse, la vive vient s’échouer sur les côtes de l’Atlantique, de la Méditerranée et de la Mer du Nord et s’enfouit dans le sable pour pouvoir survivre et attendre la marée haute. C’est à ce moment qu’elle est la plus dangereuse même si elle ne vient pas piquer délibérément le baigneur. En effet, lorsque le baigneur vient marcher sur la vive, la première épine dorsale se redresse et s’enfonce dans le pied en injectant un venin. Sachez que même morte, une vive est dangereuse et peut continuer à vous piquer. La seconde nageoire dorsale est en revanche molle et inoffensive.

Piqûre de vive : les risques

Une piqûre de vive est très douloureuse et le venin représente un vrai poison pour le sang. Il peut paralyser le pied, la jambe et provoquer des troubles respiratoires et cardiaques. Les symptômes apparaissent très rapidement. Après avoir ressenti une douleur vive, vous aurez des sensations de brûlures, des fourmillements, des picotements et un engourdissement du membre piqué. La peau autour de la piqûre sera rouge et enflé. La piqûre de vive n’est pas mortelle mais elle peut être dangereuse car peut provoquer la noyade ou des réactions allergiques graves.

Que faire en cas de piqûre de vive ?

En cas de piqûre, ne paniquez pas et sortez immédiatement de l’eau. Allongez-vous et placez le membre touché en position surélevé. Nettoyez la plaie si possible. Ne faites surtout pas saigner, ne cherchez pas à sucer le venin ou à faire un garrot pour éviter que le venin ne se propage. Sachez que le venin de vive ne résiste pas à une chaleur supérieure à 56°C. L’idéal est d’approcher le bout incandescent d’une cigarette pendant 5 à 10 minutes en faisant attention à ne pas vous brûler. Si vous n’avez pas de cigarette à portée de main, trempez alors le membre atteint dans de l’eau chauffée à 40° pendant 20 minutes de façon à détruire le venin. Si vous êtes sur une plage surveillée, avertissez immédiatement les secouristes qui sauront quels gestes adoptés, les piqûres de vive étant une chose très courante en été.

        

Tout sur Piqûres de vives

Les avis et commentaires
sur attention aux vives, un poisson de plage dangereux