Nager pendant les règles

Nager en pleine période de règles est, contrairement aux idées reçues, parfaitement possible ! Il suffit de prendre quelques précautions simples et vous voilà prête à vous lancer à l’eau. La natation est même parfois bénéfique puisqu’elle permet de soulager les crampes menstruelles et les douleurs lombaires.

Nager pendant les règles&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Nager pendant les règles  DR

Oublier les idées reçues

Si pendant longtemps, de nombreuses femmes se sont interdites de pratiquer certaines activités pendant la période des règles, il est grand temps d’oublier les idées reçues. La pratique d’un sport pendant le cycle menstruel est parfois reconsidérée mais sans fondement. Nager pendant les règles est parfaitement possible depuis plusieurs décennies et il n’existe aucune contre-indication à la pratique de ce sport. Sachez cependant que si vous pratiquez la natation (ou un autre sport) de façon très intense, il se peut que vous souffriez d’aménorrhée, c’est-à-dire d’absence de règles. Mais rassurez-vous, pour en arriver à ce stade, il faut nager plusieurs kilomètres par jour et subir un entraînement extrême.

Les bienfaits pour le corps

Contrairement donc aux idées reçues, il est parfaitement possible de nager pendant la période des règles. La natation est même bénéfique pour soulager les crampes menstruelles. En effet, la natation a un effet massant et relaxant sur toutes les parties de votre corps et contribue à soulager les douleurs. Dans le cas de douleurs lombaires, privilégiez le dos crawlé qui permet de détendre les muscles du dos. Mais attention, il n’est pas question de vous forcer ! Si vous n’avez pas envie de nager ou si vous vous sentez faible, vous pouvez nager tranquillement sans forcer ou bien opter pour une séance d’aquagym. Si vous souffrez des lombaires pendant la période des règles, oubliez le papillon qui creuse tout particulièrement la zone des reins et peut se révéler douloureux.

Prendre ses précautions

Même s’il est possible de nager pendant les règles, il est bien évident que vous devez prendre vos précautions en utilisant un tampon. Changez-le toutes les 4 heures au maximum et veillez à bien cacher la ficelle. En cas de saignement très abondant, il est parfois préférable de reporter votre séance de natation car vous risquez d’être mal à l’aise à l’idée d’un incident éventuel. Si vous devez utiliser un tampon pour la première fois, il est préférable de faire un essai préalable à la maison pour s’assurer de bien le placer et éviter toute situation délicate en piscine.

        

Les avis et commentaires
sur nager pendant les règles