Piscine et irritation de la peau

Lorsqu’on fréquente les piscines, il n’est pas rare de sortir du bassin avec les cheveux abîmés, les yeux rouges et la peau irritée. Par quoi est provoquée cette irritation ? Comment la prévenir et surtout que faire lorsque celle-ci est déjà installée ?

Piscine et irritation de la peau&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Piscine et irritation de la peau  DR

Irritation de la peau à la piscine : la faute au chlore

Si le chlore est indispensable pour éliminer les différentes bactéries dans l’eau des piscines, il n’empêche qu’il est très nocif pour vos cheveux et votre épiderme. En effet, il s’agit d’un produit chimique qui peut provoquer des réactions après la baignade. Si vous nagez de façon très occasionnelle, les désagréments ne seront pas les mêmes que si vous nagez plusieurs fois par semaine. Si vous êtes un nageur assidu, vous risquez de souffrir d’un desséchement de la peau, de démangeaisons, de plaques rouges ou pire, d’une allergie au chlore.

Comment prévenir les irritations de la peau à la piscine ?

Le problème avec le chlore, c’est que vous ne pouvez pas l’éviter si vous nagez en piscine publique. En revanche, si vous avez une piscine privée, sachez qu’il existe d’autres moyens de traiter l’eau sans devoir utiliser du chlore. Pour protéger votre peau de l’eau chlorée, commencez par appliquer une crème hydratante ou une huile sèche avant d’entrer dans l’eau de façon à former une barrière protectrice. L’utilisation d’une crème solaire résistante à l’eau fera aussi parfaitement l’affaire. Pour combattre le desséchement de la peau, tout se passe après la séance. A la sortie du bassin, prenez une bonne douche et lavez-vous avec un gel au ph neutre de façon à éliminer tous les résidus de chlore. Appliquez ensuite une bonne crème hydratante ou relipidante. Hydratez votre peau tous les jours de la semaine car si vous nagez régulièrement, elle sera particulièrement déshydratée.

Que faire en cas d’irritation après une séance de natation ?

Si après avoir nagé, vous constatez l’apparition de plaques rouges sur votre corps ou si vous souffrez de démangeaisons, ne paniquez pas. Elles ont tendance à disparaître au bout de quelques heures. En revanche, si elles persistent et si elles s’accompagnent de troubles respiratoires, il est vivement recommandé de consulter un médecin. Il se peut qu’il vous dirige vers un allergologue pour déterminer ou non la présence d’une éventuelle allergie au chlore. Un traitement par homéopathie peut aussi être efficace.

        

Les avis et commentaires
sur piscine et irritation de la peau