Abri de piscine et intempéries

Un abri de piscine, ça permet de sécuriser notre piscine, et de prolonger la baignade quand la température extérieure devient plus fraîche à la mi-saison. Oui mais...en cas d'intempéries, il se peut qu'il soit endommagé !

Abri de piscine et intempéries&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; aruba200 -Thinkstock</span>

Abri de piscine et intempéries  © aruba200 -Thinkstock

Abris de piscine et intempéries : quels risques ?

Quand la météo s'affole, notre abri de piscine a le mérite de protéger notre piscine et son eau (qualité, pH, etc). Seulement, c'est lui qui va subir de plein fouet les intempéries ! Et en fonction de la nature et de la structure de notre abri de piscine, les dommages encourus peuvent être plus ou moins lourds.

En cas de forte tempête ou de violent orage, quand le vent souffle de manière démesurée, les abris de piscine d'entrée de gamme qui se composent d'une toile (il s'agit des abris repliables, gonflables, ou des abris-serres) peuvent se déchirer sous la violence des rafales vent. Si les différents modules (pour un abri amovible ou relevable par exemple) n'ont pas été correctement fixés au sol (par des câbles, des boudins lestés, etc) et sont laissés ouverts, ils peuvent aussi s'envoler, et risquer d'aller se briser contre un mur ou une baie vitrée...

En cas de forte pluie et de grêle violente, même les abris de piscine de bonne qualité (les abris fixes avec structure en bois ou en acier et vitrage en plexiglas par exemple) peuvent s'abîmer. Si une pluie très drue de gros grêlons s'abat sur la toiture de notre abri de piscine, ce dernier risque un éclat, voire une perforation...sans parler des dégâts au niveau de la structure si elle n'a pas été traitée (anti-rouille).

De même, en cas de brusques changements de températures (vagues de froid, etc), c'est la structure de notre abri qui peut souffrir : si les abris en aluminium résistent bien aux variations climatiques, les abris en bois et en acier un peu moins.

Comment protéger notre abri de piscine des intempéries ?

Quelle que soit l'intempérie prévue par la météo, la démarche à suivre pour protéger notre abri est simple : si notre abri de piscine peut être retiré assez facilement (abri gonflable par exemple) on n'hésite pas et on l'enlève. Ce sera le meilleur moyen de s'assurer qu'il ne soit pas abîmé. Le seul risque que l'on prend, c'est de devoir par la suite corriger l'équilibre de l'eau et nettoyer le bassin (en cas de grêle, de pluie violente ou de tempête).

Par contre si notre abri est fixe et ne peut se retirer, il faut suivre deux règles : la première, c'est de renforcer les fixations de notre abri. La seconde, c'est de le protéger des intempéries en le recouvrant de couvertures, de draps et de cartons pour s'assurer que le vitrage ne subisse aucun choc.

A noter : en cas de grosses intempéries, ou si des intempéries ont été annoncées par les services météorologiques, on oublie provisoirement la baignade. Même si on se sent protégé sous notre abri de piscine, si celui-ci subit d'importants dégâts, on court le risque de se mettre inutilement en danger. Mieux vaut attendre que les conditions météo soient plus propices pour retourner se baigner ! Consultez notre article sur la piscine en cas d'orages.

        

Tout sur Abri et intempéries

Les avis et commentaires
sur abri de piscine et intempéries

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos