DOSSIER : 5 procédés de construction d’une piscine

Construction d'une piscine en béton maçonné

Gage de solidité et de durabilité, les piscines en béton maçonné sont construites en reprenant le savoir-faire des maçons. Couteuses et complexes à mettre en œuvre, elles constituent le haut de gamme des piscines privées.

Une piscine en béton maçonné&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; coco - Fotolia.com</span>

Une piscine en béton maçonné  © coco - Fotolia.com

Technique de construction d’une piscine en béton maçonné

La construction d’une piscine en béton maçonné prend du temps (souvent plusieurs mois) et nécessite un savoir-faire bien particulier. C’est pour cela qu’il est préférable de faire appel à un professionnel, entreprise de maçonnerie ou pisciniste qualifié avec maître d’œuvre, pour entreprendre les travaux.

Au niveau des étapes de la construction, on commence en général par créer un radier en béton armé, une sorte de socle pour la future piscine. Puis on monte les parois du bassin en empilant des parpaings ferraillés (en posant des ceintures de fer à chaque rangée montée afin de solidifier l’armature) et en construisant des piliers raidisseurs. Les pièces à sceller (skimmers, buses de refoulement,…) sont installées au même moment. Les parois sont ensuite recouvertes d’un enduit au ciment sur lequel on pose le revêtement final : liner ou membrane armée de préférence pour assurer l’étanchéité de la piscine.
La structure des piscines en béton maçonné est extrêmement solide et pérenne. Choisir ce procédé de construction, c’est optez pour la longévité et la solidité !

Avantages et inconvénients d’une piscine en béton maçonné

On va commencer par les avantages. Les piscines en béton maçonné, comme dit précédemment, sont très résistantes, et restent intactes au fil des années. Ce procédé de construction vous offre aussi la possibilité de personnaliser votre bassin : piscine au forme excentriques ou plus classiques, vous avez l’embarra du choix.

Au niveau des inconvénients et des freins nous pouvons lister plusieurs éléments : Tout d’abord, sachez que le coût des travaux est très élevé, il dépend de la forme que vous aurez choisie, mais il faut prévoir au moins entre 10 000 et 15 000€. Le procédé de construction d’une piscine maçonnée nécessite du temps (temps de séchages, de montage des parpaings,…) et la mobilisation de plusieurs personnes. Vous êtes également tributaires de la météo, pluie ou trop forte chaleur sont les ennemis du béton maçonné.

Dernier point, avant d’entreprendre les travaux, pensez à déposer déclaration de travaux, voire une demande de permis de construire à la mairie de votre commune. Une fois la piscine achevée, sachez que vous changez de fiscalité et payerez donc plus d’impôt, c’est un point à ne pas négligez lors de l’établissement de votre projet.

Solidité, durabilité et luxe sont sans doute les 3 mots qui résument le mieux les piscines en béton maçonné.

 

DOSSIER : 5 procédés de construction d’une piscine

  1. Construction d'une piscine en béton maçonné
  2. Construction d'une piscine en béton intégral (béton coulé et béton projeté)
  3. Construction d’une piscine en panneaux modulaires
  4. Construction d’une piscine en madrier de bois
  5. Construction / Installation d’une piscine structure monocoque
        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur construction d'une piscine en béton maçonné

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Galeries photos